Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une mission de l’UEMOA s’imprègne des réalités ivoiriennes en matière de promotion du genre

Publié le mardi 17 septembre 2019  |  AIP


Abidjan- Une délégation de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a entamé depuis lundi une mission d’étude à Abidjan au cours de laquelle elle échange avec différents acteurs pour s’imprégner de la manière dont le Genre est pris en compte dans les institutions ivoiriennes.

Selon un communiqué du ministère de la Famille, de la Femme et de l'Enfant, la ministre Bakoyoko-Ly Ramata, qui a reçu cette mission à son cabinet lundi, a souligné la pertinence de ce programme qui va permettre une meilleure prise en compte de la sexospécificité dans les Etats membres, notant que les méthodologies sont diverses et que de nombreuses contraintes freinent encore l’intégration du Genre dans les institutions.

La mise en œuvre d’une bonne stratégie telle qu’initiée par l’UEMOA est à ses yeux d’un "atout considérable".

La directrice du Genre de la commission de l’UEMOA, Dr Barbara Ky s’est réjouie de l’accueil que la ministre et son équipe ont réservé à ce programme ainsi que leur engagement pour sa mise en œuvre.

Le Conseil des ministres de l'UEMOA a adopté en juin 2018, la stratégie Genre de l'UEMOA sur la période 2018-2027 dont l'objectif est de contribuer à la promotion d'un environnement institutionnel communautaire favorable à l'égalité et à l'équité entre les hommes et les femmes dans les domaines économiques, politiques, sociaux et culturels.

Elle se décline en deux axes que sont l’amélioration du cadre d’intégration systémique de la dimension genre dans les organes de l’Union et dans les États membres et le soutien à des initiatives spécifiques axées sur les droits, la représentation et l’autonomisation économique des femmes.

La directrice du Genre de la commission de l’UEMOA était accompagnée à cette audience par Mme Anna Marie-Chantal Bailly, épouse Traoré, consultante recrutée pour ce programme.

Le gouvernement ivoirien entend faire adopter un projet de loi portant à 30% la représentation des femmes dans les instances élues (Sénat, Assemblée nationale, collectivités décentralisées). Le dernier gouvernement du 4 septembre compte huit femmes sur 55 membres, indique-t-on.

La mission de la délégation de l’UEMOA s’achève jeudi après d’autres rencontres avec des personnalités et institutions impliquées dans la promotion du Genre.


aaa/tm
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment