Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le SRE expliqué aux acteurs des filières agricoles à Séguéla

Publié le mercredi 18 septembre 2019  |  AIP


Séguéla, Le système de récépissés d’entreposage (SRE) a été expliqué aux acteurs des différentes filières agricoles dans le département de Séguéla (Centre-ouest) au cours d’un atelier organisé mardi à la préfecture par une délégation de l’Autorité de régulation du système de récépissés d’entreposage (ARRE).

« Le SRE est un mécanisme innovant d’appui au développement de l’agriculture et de l’agro-industrie (...) en réponse à la problématique du financement de la production agricole et de la transformation locale des matières premières. Il a été identifié comme l’un des outils devant faciliter l’accès à des prêts bancaires à court terme pour les acteurs des secteurs agricoles et agro-industriels », a fait savoir le chef de la délégation de l’ARRE, Adonis Wango.

Il a également relevé le fait que le SRE garantisse aux unités de transformation agricole un approvisionnement continu en matières premières tout au long de l’année, tout en assurant leur bonne conservation grâce à un stockage approprié dans des entrepôts agréés.

Face aux contraintes de financement de la transformation des produits agricoles, le gouvernement ivoirien a fait voter la loi no 2015-538 du 20 juillet 2015 portant règlementation du SRE, rappelle-t-on.

« La présente campagne est la bienvenue, surtout que la région du Worodougou est essentiellement agricole », s’est, pour sa part, félicité le maire Diomandé Lassina.

« C’est une bonne chose qui va nous permettre de ne plus avoir affaire aux nombreux intermédiaires qui font que les producteurs ne bénéficient pas toujours du fruit de leur labeur », s’est exprimé Konaté Vazoumana, le président d’une société coopérative présent à la rencontre.

Le SRE est une méthode de financement par laquelle des prêts sont consentis à des individus ou à des sociétés coopératives en contrepartie de leurs productions déposées en garantie dans des entrepôts agréés.

« Nous comptons sur tout le monde pour que se fasse cette grande révolution dans le monde agricole et pour que, de façon durable, nos zones rurales se transforment en zones de prospérité », a souhaité la secrétaire générale 2 de la préfecture, Mme Traoré Imelda, représentant le préfet Benjamin Effoli.

La délégation de l’ARRE était à Korhogo, Boundiali et Odienné avant les étapes de Mankono, Bouandougou, Katiola, Dabakala, Bouaflé, Bouaké et Yamoussoukro.

(AIP)

Kkp/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment