Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des enseignants de l’IEP Odiénné 1 instruits sur les infractions en matière de mœurs

Publié le jeudi 19 septembre 2019  |  AIP


Odiénné - La circonscription 1 de l’enseignement préscolaire et primaire d’Odiénné, pour sa réunion de rentrée, a convié le procureur près la section de tribunal local afin d’instruire ses enseignants sur les infractions en matière de mœurs et leur permettre ainsi de mieux contribuer à la protection de leurs écoliers et écolières contre d’éventuels prédateurs, tout en se préservant eux-même de comportements repréhensibles.

Ces enseignants, une cinquantaine de directeurs d’école, ont été instruits sur les dispositions du code pénal concernant notamment les cas d’attouchements sexuels, de viols et de mariages forcés et/ou précoces. Ceux-ci sont appelés à être des pairs éducateurs auprès de leurs différents collaborateurs.

« Nous avons voulu donner un aspect particulier à cette réunion de rentrée en invitant le procureur pour parler des mœurs en milieu scolaire, des comportements que les enseignants doivent avoir, des actes proscrits. Car lorsqu’on parle d’attouchements sexuels, de viol, de mariages précoces, ce sont des choses que les enseignants doivent avoir comme bagage pour éviter de tomber dans certains travers », a expliqué le chef de la circonscription, l’inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire, David Assomane Babo.

Il s’est souvenu de précédents « cas malheureux d’attouchements » dont se sont rendus coupables certains enseignants, dans la localité. "Nous ne voulons plus que ce genre de situation se répète et l’exposé du procureur sonne comme une mise en garde. Il n’y aura pas de circonstances atténuantes dès l’instant où ils ont en charge l’éducation des enfants qu’on leur confie », a fait savoir l’inspecteur Babo.

Le procureur d’Odiénné, Thierry Djépa Bobi, a relevé, pour sa part, la nécessité de préserver, avec l’appui des enseignants (qui sont les premiers informés la plupart du temps), les acquis en matière de protection de la jeune fille. « Les cas se font de plus en plus rares et je pense que nous devons persister pour arriver au taux zéro si possible », a-t-il signifié.

La réunion de rentrée de l’IEP 1 d’Odiénné avec l’ensemble des directeurs des écoles de la circonscription, tenue mercredi, a été l’occasion pour le premier responsable de communiquer à ses plus proches collaborateurs les instructions, pour l’année scolaire 2019-2020, reçues de la hiérarchie, lors de la grande réunion de rentrée à Grand-Bassam.

(AIP)

kg/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment