Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Renforcement de capacité : Plus de 200 jeunes instruits sur le civisme à Cocody

Publié le vendredi 20 septembre 2019  |  Ministères
Renforcement
© Ministères par DR
Renforcement de capacité : Plus de 200 jeunes instruits sur le civisme à Cocody, l’adresse du ministre Touré Mamadou


Le civisme est un engament qui commence à l’école. Le ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, à travers sa direction de la vie associative et du renforcement de capacité des jeunes (Dvarcj), est conscient de cette situation. Pour y remédier, les services du ministre Touré Mamadou multiplient les ateliers de renforcement de capacité de la jeunesse ivoirienne. Ainsi, du 17 au 19 septembre dernier, il s’est tenu à Cocody, un atelier à l’attention des leaders associatifs. 201 jeunes leaders issus de 67 organisations de jeunesse y ont pris part. Pendant ces trois jours, il ont été instruits sur les modules indispensables telles que la gouvernance associative, les techniques de débats, la conduite de réunion, les techniques de rédaction administrative et le développement du leadership. L’objectif de cette initiative était d’améliorer la gouvernance associative à travers la fonctionnement et l’organisation des organisations.

A la clôture de cet atelier, le Ministre Mamadou Touré a salué les initiateurs qui ont placé le civisme au cœur de cette formation. « Renforcer leur capacité aura forcément un impact positif pour notre société », s’est-il félicité saisissant l’occasion pour rendre hommage à DJ Arafat, décédé tragiquement le 12 août dernier et dont la tombe a été profanée par un groupe de jeunes. Le ministre Mamadou Touré a lancé un message à l’endroit de ces jeunes, les invitant à s’engager dans l’intérêt général plutôt qu’à s’illustrer négativement. Avant de préciser que la situation de ces jeunes qui ont profané la tombe de DJ Arafat interpelle plus d’un titre l’Etat, les ministères de la Jeunesse et la Famille. « Certains veulent réduire la jeunesse ivoirienne à ceux qui sont allés profaner la tombe de Dj Arafat. On ne peut pas réduire la jeunesse à cet incident. Ceux qui ont posé ces actes sont des Ivoiriens qu’il faut traiter. Mais, la jeunesse ivoirienne, c’est tous ces jeunes aussi qui, malgré leur condition de vie précaire, se lèvent tous les jours pour contribuer à la transformation de notre société. La jeunesse de Côte d’Ivoire, c’est aussi ces leaders de jeunesse qui participent au développement de notre pays. Donc, on ne doit pas réduire la jeunesse ivoirienne à ce groupe de jeunes », a-t-il dénoncé.

Précisons que les participants ont reçu chacun une attestation pour marquer leur passage à cet atelier.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment