Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Cancer du sein et du col de l’utérus : près de 500 femmes dépistées à Gonzagueville

Publié le dimanche 22 septembre 2019  |  Abidjan.net
Cancer
© Autre presse par DR
Cancer du sein et du col de l’utérus : près de 500 femmes dépistées à Gonzagueville
Samedi 21 septembre 2019. Gonzagueville (Port-Bouët). la caravane de sensibilisation et de dépistage gratuite du cancer du sein et du col de l’utérus à l`initiative de la fondation des femmes Shunamites en action a posé ses valises au Centre de santé urbain.


Réduire le taux de mortalité causé par le cancer du sein et du col de l’utérus, tel est le leitmotiv de la fondation des femmes Shunamites en action. Après plusieurs villes et communes de la Côte d’Ivoire, la caravane de sensibilisation et de dépistage gratuite du cancer du sein et du col de l’utérus à l’initiative de la fondation des femmes Shunamites en action a posé ses valises à Gonzagueville dans la commune de Port-Bouet le samedi 21 septembre au Centre de santé urbain.

Environ 500 femmes ont pu connaître leur statue à travers cette journée de dépistage. Venues en grand nombre, ces femmes ont bénéficié de conseils pratiques de ce tueur silencieux qui détruis plusieurs vies en Côte d’Ivoire.

La représentante de la présidente de la Fondation des femmes Shunamites en action, Eugénie Kanga, a fait le bilan à mi-parcours des actions menées sur le terrain. Selon elle, ce sont plus de 3000 femmes qui ont été dépistées à ce jour par leur fondation. Pour elle, le bilan est positif. Néanmoins, des efforts restent à consentir pour l’éradication totale du cancer du col de l’utérus et du sein. Elle a invité les femmes à sortir des préjugés et à se faire dépister.

Bien avant, Dr Waota Tidiane, directrice du centre de santé urbain de Gonzagueville, a témoigné sa gratitude aux initiateurs de cette caravane de sensibilisation et de dépistage. À en croire celle-ci, cette campagne s’inscrit dans la droite ligne de la politique du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique qui vise une Côte d’Ivoire sans cancer du sein et du col de l’utérus.
Elle s’est saisie de l’occasion pour déplorer le faible taux de dépistage dans sa zone, soit seulement 324 femmes dépistées en 2018.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment