Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Droits de l’homme / Mise en œuvre des recommandations de l’EPU: Des parlementaires participent à un atelier à Grand-Bassam

Publié le samedi 5 octobre 2019  |  Abidjan.net
Droits
© Autre presse par DR
Droits de l’homme/ Mise en œuvre des recommandations de l’EPU: Des parlementaires participent à un atelier à Grand-Bassam


Une session d’orientation pour les parlementaires sur la mise en œuvre des recommandations du 3ème cycle de l’examen périodique universel (EPU) de la Côte d’Ivoire s’est tenue à Grand Bassam, ce vendredi 04 octobre 2019.

Cette activité est une initiative du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), en partenariat avec l’Ong UPR Info. Il était question de présenter aux parlementaires les options qui s’offrent à eux dans l’optique de contribuer à la mise en œuvre des recommandations de l’EPU.

Concrètement, cet atelier aura permis de dresser une liste d’actions que les parlementaires pourraient entreprendre pour mieux faire connaître l’EPU et les recommandations reçues, et soutenir la mise en œuvre de ces recommandations. Après avoir salué les initiateurs de ce séminaire, l’honorable Sidibé Abdoulaye, président de la Commission des Affaires générales et institutionnelles de l’Assemblée Nationale, a relevé la portée de la formation. Laquelle permettra aux députés de prendre la pleine mesure des recommandations du 3ème Cycle de l’EPU, des attentes du CNDH et de ses partenaires à l’égard des députés. « L’Assemblée nationale est prête à entreprendre toutes les actions la concernant pour réduire au mieux les recommandations faites à notre pays », a-t-il promis.

Il faut noter que l’interaction entre le CNDH et l’Assemblée nationale s’inspire des Principes de Belgrade qui indiquent que les Institutions nationales des Droits de l’Homme devraient régulièrement informer le Parlement au sujet des diverses recommandations adressées à l’Etat par les mécanismes régionaux et internationaux des droits de l’Homme. C’est le cas de l’Examen périodique universel, les organes des traités et les Procédures spéciales. « Cette session vise donc à faire connaitre aux députés l’EPU, ses caractéristiques-clés, sa place dans le cadre du système de protection des droits humains de l’ONU afin de mieux cerner le rôle des parties prenantes à cet examen », a précisé Namizata Sangaré, présidente du CNDH.

La session a enregistré la participation de députés issus de deux commissions de l’Assemblée nationale, la Commission des Affaires générales et institutionnelles et la Commission des Affaires sociales et culturelles.

DA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment