Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ludovic Branger refuse de céder aux pressions: Les comptes de CMA-CGM Côte d’Ivoire saisies dans le contentieux avec SIPA-RIMEC

Publié le lundi 7 octobre 2019  |  L’intelligent d’Abidjan


Fin de parcours pour la société CMA-CGM CI SA dans le conflit judiciaire qui l’oppose à la Société Sipa Liquidation dirigée par Ludovic Branger ?

Le droit sera-t-il enfin appliqué contre la société Compagnie maritime d’affrètement- compagnie générale maritime CMA-CGM CI qui reste devoir la somme de 252.580. 356 Fcfa à la Société d'importation de pièces automobiles (Sipa) ? Et ce conformément à l'arrêt de la Cour suprême N 99/ 17 du 9 février 2017. Cette société multinationale française refuse d'exécuter les décisions de justice la déboutant régulièrement au profit de la Sipa depuis la survenue de la crise en 2002. Ainsi, en 2004, 2005, 2006, 2007 et 2017, des décisions ont été rendues à son détriment. Force est de constater que ces décisions n’ont jamais connu un début d’exécution.
Plus grave, la CMA-CGM-CI outrepasse les décisions de justice sans crainte d’être inquiétée. En 2017, un navire, propriété de la société CMA CGM Côte d’Ivoire est frappé d’une saisie conservatoire suite à l’arrêt N 99/ 17 du 09/02/2017 de la chambre judiciaire de la Cour Suprême. Malgré cet arrêt, le navire estampillé CM CGM Africa Three Nassau a embarqué sans une autorisation contraire à l’arrêt initial. Toutes les démarches entreprises par Binaté Abdoulaye, huissier de justice commis par Ludovic Branger sur la destination du navire sont restées vaines.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment