Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Condamnation de Mangoua Jacques / Likane Jean Yagui, délégué Pdci-Daloa 4 : « Nous devrons être solidaires de nos frères du Centre qui subissent des harcèlements du Rhdp »

Publié le mercredi 9 octobre 2019  |  Le Nouveau Réveil
Visite
© Abidjan.net par Cissé T.
Visite du médiateur de la république dans la ville de Béoumi
Béoumi 14 juin 2019. En visite, dans la localité de Béoumi, pour apporter son soutien et sa compassion aux familles éplorées, le médiateur de la république, Adama Toungara a exhorté les populations à continuer à cultiver le vivre ensemble, tout en tirant les leçons des récents évènements qui ont endeuillé la région Photo : Mangoua Jacques, Président du conseil régional du Gbêkê


Lors de la rencontre avec les secrétaires généraux de section, les membres du bureau politique, la Jpdci et l’Ufpdci de sa zone de compétence, le samedi 05 octobre 2019, à sa résidence de Zoboua La Belle, Likane Jean Yagui, délégué départemental Daloa 4, par ailleurs Député de la circonscription électorale des sous –préfectures de Gboguhé et de Zaibo, les a entretenus sur la bonne marche du parti afin de reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020. Non sans déplorer le harcèlement fait à l’endroit des militants du vieux parti surtout ceux du Centre avec l’emprisonnement récemment de Jacques Mangoua, président du conseil régional du Gbêkê. Selon lui : « La tentative de liquidation du parti qui n’a pas réussi par toutes les actions que nous avons vues en justice, parce que simplement nous avons pensé que le Rhdp tel que nous l’avons conçu au départ n’est plus le même. Donc, nous avons pris notre indépendance vis-à-vis de cette formation politique. Pour cela, nous avons des ennuis, certains de nos cadres sont partis au Rhdp et la région la plus touchée, c’est celle du Centre. C'est-à-dire, les cadres et non des moindres ont quitté le parti. Dieu merci, le parti continue de vivre paisiblement et avance avec le président Bédié. » Puis de dénoncer : « Mais avec le harcèlement de notre parti, on va jusqu’à arrêter nos militants valeureux, nos meilleurs militants. Et, nous estimons qu’il faut apporter notre contribution, notre solidarité à ces cadres. Nous, à l’Ouest, le phénomène ne nous touche pas pour le moment, nous devrons être solidaires de nos frères du Centre qui subissent, en ce moment, les affres du Rhdp. Mais, nous leur demandons de garder la sérénité, d’être tranquilles, nous les soutenons. À l’ouest, nous les soutenons profondément et nous leur apportons notre solidarité. Et très bientôt, nous allons nous rendre sur le terrain pour parler à nos parents du Centre comme nos parents de l’Ouest. C’est cette action qui nous permettra de faire bloc autour de nos parents. » Puis Likane Jean Yagui a demandé aux militants de tenir bon: « Ressaisissez-vous, ne vous laissez pas abattre par ces faits, ne vous découragez pas surtout. Pour mettre fin à tout ça, il faut que nous revenions au pouvoir en 2020. C’est pour cela que je vous exhorte à recruter de nos nouveaux militants, de vous inscrire les listes électorales. Recensez ceux qui ont besoin de certificat de nationalité ivoirienne. C’est le seul gage qui vous permettra de prendre part aux votes et élire votre président. » A cette occasion, il a présenté les 07 nouveaux membres du Bureau politique de sa délégation nommés récemment par le président Bédié. Le Délégué Daloa 4 a offert deux nouvelles motos au permanent et à son adjoint pour leur déplacement là où le besoin les appelle. Des écharpes ont été offertes également aux membres du Bureau politique et des casquettes à la jeunesse rurale et urbaine. En tout cas, l’ambiance était grande.

KEVIN BAKOU
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment