Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’Ambassadeur des Etats-Unis Richard K. Bell présente ses lettres de créances au Président Alassane Ouattara

Publié le jeudi 10 octobre 2019  |  AIP
Le
© Présidence par DR
Le Chef de l’Etat a reçu les Lettres de créance de quatre nouveaux Ambassadeurs
Jeudi 10 octobre 2019.Palais de la Présidence de la République.Le Chef de l’Etat a reçu les Lettres de créance de l`Ambassadeur des Etats-Unis d`Amérique en Côte d`Ivoire, S.E. M. Richard Keith BELL.


Abidjan – Le nouvel Ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire Richard K. Bell, a présenté officiellement, jeudi, ses lettres de créances au Président de la République, Alassane Ouattara, qui les a acceptés.

Après avoir présenté ses lettres de créance, l’Ambassadeur Bell a déclaré que les Etats-Unis reconnaissent le rôle crucial de la Côte d’Ivoire dans cette région.

« Ma mission est de renforcer encore davantage les relations déjà excellentes entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis, de promouvoir la croissance économique inclusive par le commerce et l’investissement, et d’appuyer la stabilité si indispensable au progrès », a-t-il ajouté.

« Le peuple et le gouvernement américains sont convaincus que les élections démocratiques, libres et paisibles, renforcent la stabilité, et qu’il en va de même avec la bonne gouvernance inclusive et respectueuse des droits des individus », a poursuivi le diplomate, cité dans un communiqué de presse transmis à l’AIP.

Il s’est réjoui de la mise en œuvre d’un accord majeur entre la Côte d’Ivoire et le Millenium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement américain. Tout d’abord, a-t-il dit, parce que les critères d’éligibilité sont assez stricts et qu’ils ont été remplis, ensuite parce qu’il s’agit d’une contribution du peuple américain au développement de ce pays à hauteur de presque $525 millions, dans les domaines du transport routier et de l’éducation, ce qui devrait avoir un effet de multiplication en termes de croissance économique.

« Je suis fier également du programme PEPFAR, grâce auquel des centaines de milliers d’Ivoiriens sont vivants au lieu d’être morts du SIDA, et sont suffisamment libres du virus pour ne pas le transmettre à autrui », a affirmé l’Ambassadeur.

Il a indiqué que les deux pays ont bien d’autres domaines de coopération bilatérale, et qu’il fera de son mieux pour faire fructifier au maximum le partenariat entre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire.

cmas
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment