Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le Gouvernement appelle à la mobilisation communautaire contre la malnutrition

Publié le lundi 14 octobre 2019  |  AIP


Odienné- Le Gouvernement ivoirien appelle à la mobilisation communautaire dans la lutte contre la malnutrition, a traduit le directeur de cabinet du Premier ministre, Emmanuel Ahoutou Koffi.

M. Ahoutou a lancé cet appel à Odienné où il s’est déplacé, samedi, pour procéder à l’installation du comité régional de nutrition, d’alimentation et de développement de la petite enfance (CORNAPE) du Kabadougou. Il a réitéré l’intérêt accordé par le gouvernement à la problématique dont le traitement est inscrit à son PSGouv 2019-2019, car "des milliers d’enfants" dans le septentrion ivoirien sont, de manière périodique, frappés par la malnutrition aiguë.

Le directeur de cabinet du Premier ministre a rappelé les récents cas enregistrés dans les localités de Yérétiélé (département de Dianra, région du Béré), de Borotognan (département de Kong, région du Tchologo) et de Sianla (département de Kouto, région de la Bagoué et pour lesquels le gouvernement a adopté, un plan de riposte, lors de son dernier conseil des ministres.

L’installation du CORNAPE du Kabadougou intervient dans le cadre de la mise en œuvre du plan national multisectoriel de nutrition (PNMN), dont s’est doté le gouvernement sur la période 2016-2020. Ce plan, d’un coût de 276 milliards F CFA doit contribuer à renforcer les interventions de nutrition et de développement de la petite enfance dans 14 régions administratives, considérées comme des zones à forte prévalence et à prévalence intermédiaire de malnutrition.

Les CORNAPE, relais locaux du Conseil national pour la nutrition, l’alimentation et le développement de la petite enfance (CONAP), sont au cœur de la mise en œuvre de ce plan. Ces comités pilotés par les préfets regroupent notamment des directions régionales des ministères techniques. Les CORNAPE seront relayés dans les sous-préfectures par des comités sous-préfectoraux de nutrition, d’alimentation et de développement de la petite enfance (COSNAPE) chapeautés par les sous-préfets.

Dans le cadre de la mobilisation communautaire, Ahoutou Koffi a suggéré de doter, dans leur fonctionnement, les CORNAPE et COSNAPE de numéros de téléphone, à la disposition des populations pour signaler d'éventuels cas de malnutrition. Il a exhorté les autorités préfectorales des 14 régionaux concernées par ce programme à "être disponibles et à faire preuve d'un leadership innovant et rassembleur", afin que le mécanisme mis en oeuvre puisse permettre d'atteindre les résultats escomptés.


kg/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment