Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des aviculteurs formés à l’utilisation des antibiotiques en lien avec la sécurité sanitaire des aliments

Publié le mardi 15 octobre 2019  |  AIP


Abidjan– Une quarantaine d’acteurs de la filière avicole participe mardi et mercredi à Abidjan, à un atelier de formation sur l’utilisation des antibiotiques en lien avec la sécurité sanitaire des aliments.

Organisé dans le cadre du Projet d’appui à la construction d’un système national de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments (FADCI-SSA), à l’hôtel Belle Côte, à Cocody, cet atelier vise à former et sensibiliser les aviculteurs/techniciens des fermes avicoles aux antibiotiques, à l’antibiorésistance et à l’impact de leur recours sur la sécurité sanitaire des denrées avicoles et la santé publique.

Justifiant la tenue de cette session, le directeur exécutif adjoint du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA), N’Diaye Oumar, a souligné l’efficacité des antibiotiques sur les maladies infectieuses, tout en notant que sans une utilisation rationnelle, ces médicaments peuvent entraîner des risques tant pour la volaille traitée que pour les éleveurs et pour les consommateurs.

« C’est toutes les stratégies relatives aux bonnes pratiques dans l’aviculture qui seront abordées… », a renchéri le 1er vice-président de l’Interprofession avicole (IPRAVI), Traoré Daouda. Il a exhorté les participants à être attentifs aux enseignements qui sont « un complément indispensable à leur savoir technique de production, en tant qu’éleveurs ».

S’exprimant au nom du ministre des Ressources animales et halieutiques, le directeur des Services vétérinaires, Dr Kouadio Adama a réaffirmé le soutien institutionnel à cette activité, exprimant surtout sa gratitude à l’Agence française de développement (AFD) qui appuie financièrement le projet FADCI, conclu dans le cadre du 2ème Contrat de désendettement – développement (C2D) signé entre les Etats français et ivoirien.

Il a souligné que selon les statistiques dont dispose le ministère, l’utilisation des antibiotiques, en termes de quantité, augmente chaque année, constituant ainsi un risque pour les consommateurs et pour l’avenir de la filière avicole en matière de durabilité.

La formation est assurée par le consultant, Dr N’Goran Koffi Narcisse.

Le programme FADCI est doté d’une enveloppe de 50,5 milliards FCFA, pour une durée de cinq ans. La composante FADCI-SSA est exécutée par le FIRCA.


cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment