Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Ma lettre au ‘’patriarche’’ de Daoukro/ Par Igor Wawayou. La leçon du ‘‘fils’’ K.K.B au ‘‘père’’ !

Publié le jeudi 17 octobre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Monsieur le Président du PDCI-RDA, pardon M. le Président de ce qui reste de nos jours du parti doyen de Côte d’Ivoire, c’est désormais su sur tous les toits dans ce pays, vous serez ce 19 Octobre 2019 à Yamoussoukro, terre natale du président Félix Houphouët-Boigny, votre ‘’géniteur’’ en politique que vous avez ‘’renié’’ hier en claquant la porte du RHDP, sa ‘’maison’’. Pour y tenir un meeting géant. Certainement pour annoncer votre candidature à la présidentielle d’Octobre 2019. Un de vos ‘’neveux’’ qui sait ce qui se passe à l’intérieur du ‘’bunker’’ de Daoukro m’a averti qu’il n’y aura pas de ‘’bon ton’’ au cours de cette rentrée politique de ce qui reste encore du parti doyen après ces graves saignées humaines. Vous allez encore procéder à des menaces, des invectives en direction du régime. Vous allez décocher des flèches. Il y aura, dit-il, comme à l’accoutumée, des ‘’dénonciations calomnieuses’’, de la xénophobie, de l’intox, de la désinformation et manipulation de l’opinion nationale et internationale. Monsieur le Président, il m’a aussi déclaré qu’en organisant ce giga-meeting à Yamoussoukro, vous voulez ‘’effacer’’ les traces du président Alassane Ouattara dans la cité au lac aux caïmans. Il a aussi, M. le Président, dit des choses qui m’ont effrayé. Une rencontre privée serait prévue avec les têtes couronnées, chefs des cantons et villages Akoués et Nananfoués. Un huis-clos où n’entrent que ceux qui ne parlent que le Baoulé, votre langue maternelle. Je me suis demandé de quoi s’agira t-il au cours de cet aparté où les entrées seront soigneusement filtrées ? Je l’ai instruit de ce que tous ceux en Afrique qui se sont basés sur leur ethnie pour conquérir le pouvoir d’état par les urnes sont ceux qui ont été éliminés dès le premier tour. Je n’ai pas manqué M. le Président, de lui présenter les dangers de telles politiques ségrégationnistes et divisionnistes. La Côte d’Ivoire est-elle en danger avec ce qui va se dire dans le ‘’bois sacré’’, entre des gens ayant la même langue vernaculaire ? Je me suis ressaisi pour terminer avec lui sur cette note de satisfaction : ‘’Vous connaissant très bien, vous êtes incapable d’écraser une mouche, ajoutant aussi qu’il ne vous attribue pas ses propres ‘’mauvais sentiments’’. M. le Président, vous voyez maintenant comment les gens qui sont dans votre entourage immédiat pensent ? Ils causeront votre perte avec de telles pensées nocives. Et j’ai pris la ferme résolution de ‘’m’autoproclamer’’, Conseiller de mon bienfaiteur d’hier, le ‘’patriarche’’ de Daoukro. Toutefois, il y a eu ces jours-ci, une bonne nouvelle, le retour ‘’sans gloire’’ comme l’enfant prodigue dans la Bible, de celui que vous appeliez hier ‘’le soldat perdu’’, mon cadet, l’Honorable Kouadio Konan Bertin à la maison du ‘’père’’ à Daoukro. Et j’ose espérer que ce n’est pas en prélude au giga-meeting de Yamoussoukro qu’il a fait ce ‘’revirement’’ spectaculaire pour fumer le calumet de la paix en vue de parader à vos côtés ce 19 Octobre 2019 ? Ça sent une ‘’grande récupération politique’’, ‘’un raccourci’’, pas de Linas-Marcoussis cette fois, mais de Yamoussoukro. Voyez-vous M. le Président, je vous ai toujours confié que la vérité sort quelques fois de la bouche des enfants. Mon jeune frère de Bocanda vient de vous envoyer un message fort. Le retour à la maison du ‘’père’’ pour fumer avec vous le calumet de la paix. Voilà, un ‘’suiveur’’ qui n’est pas ingrat ! Voyez-vous, j’ai toujours été reconnaissant envers vous, K.K.B vient de me rejoindre dans les rangs de ceux qui ont bénéficié hier de vos largesses. M. le Président, votre ‘’fils’’ vous donne ici une leçon de sagesse politique en revenant à la maison du ‘’père’’ qui l’a traité hier, sous l’effet de la colère, de ‘’soldat perdu’’. Faites le trajet contraire, prenez sa main et revenez avec lui au RHDP ce 19 Octobre 2019. Car c’est la maison d’Houphouët-Boigny, le ‘’père du père’’ qui est la grande maison familiale. Elle s’appelle le RHDP. Faites donc aussi preuve d’humilité et de sagesse politique en déclarant le jour de ce meeting géant à vos ‘’frères Nananfoués et Akoués que vous revenez au RHDP. Je serai dans la place pour ‘’vendre’’ très chère à mes confrères européens, la photo du siècle. Je leur ai promis cette photo souvenir pour devenir très riche. Vous savez vous-même que les ‘’hypocondriaques écrivants’’ ne roulent pas sur de l’or.
Que ‘’Gnamien kpli’’ vous parle sur cette nécessité impérieuse de revenir au RHDP, vous contribuerez ainsi à des élections apaisées en 2020 et rentrerez par la grande porte dans l’histoire des ‘’faiseurs de paix’’ dans ce pays. Je tiens à ce que vous soyez aux côtés du président Alassane Ouattara, votre ‘’cadet’’, prochain co-lauréat du Prix Nobel de la Paix. Ne l’oubliez pas, Houphouët-Boigny est paix, Dieu est amour, alors soyez paix et amour ce 19 Octobre 2019.
Shalom ! Et à demain !
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment