Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Sinfra/ Journée d’hommage au chef de l’État : Le Secrétaire d’Etat au renforcement des Capacités, Epiphane Bi Zoro situe les enjeux de cette cérémonie

Publié le jeudi 17 octobre 2019  |  L’Essor Ivoirien


M. le ministre le 19 octobre prochain le peuple Gouro a décidé de rendre hommage au président de la République, Alassane Ouattara. A quoi répond cette cérémonie ?
Les populations de la Marahoué et au-delà de la Marahoué, le pays Gouro tout entier ont décidé de remercier et de rendre un hommage mérité au Chef de l’Etat. Parce ce que, un de leur fils a intégré le Gouvernement lors du dernier remaniement ministériel. Le Chef de l’Etat a bien voulu accorder sa confiance à l’un des fils, donc à ma personne d’intégrer le Gouvernement. Evidemment, il s’agit d’une responsabilité Nationale, parce que, quand on est membre du Gouvernement, on est membre de l’ensemble de la nation. Mais nous avons des spécificités d’ordre sociologique dont il faut tenir compte dans notre jeune démocratie qui est faite de diversités. Et la diversité, il s’agit d’une diversité régionale. Lorsque cette diversité au plan régional est prise en compte par le Président de la République, permet à la plupart des régions, voir l’un des leurs intégré le Gouvernement c’est une action importante que la population veut célébrer. C’est une initiative de nos gardiens de la tradition. Ce sont les chefs traditionnels Gouro, Ayaou, Yowrè, chefs de communauté, Baoulé qui comme un seul homme ont décidé de s’organiser pour dire merci à Alassane Ouattara, Président de la République. Merci au Chef du Gouvernement Amadou Gon Coulibaly pour la confiance qu’ils ont témoigné à notre égard.

A quoi vous vous attendiez comme retombées ?
Les retombées, c’est d’abord le renforcement de la cohésion sociale. C’est-à-dire, en dehors de célébrer l’entrée d’un fils dans le Gouvernement et au-delà de dire merci au Président pour cette marque de confiance. Il s’agit de célébrer la cohésion sociale. Nous allons aux élections de 2020 et quelque fois par rapport aux expériences passées l’approche des élections crée dans une certaine mesure, dans une certaine opinion, un climat de frilosités. La cérémonie du 19 octobre prochain vise à affirmer haut et fort que la Marahoué est soudée, unie dans sa diversité tant qu’aucun discours n’est à mesure de porter atteinte à la cohésion entre les filles et fils. Nous avons toujours vécu en parfaite intelligence avec les divers peuples qui habitent la Marahoué, qu’il s’agit des populations Gouro, Ayaou, Yowlè, Baoulé, les ressortissants de la CEDEAO longtemps établis dans la Marahoué qui sont également considérés comme filles et fils de la Marahoué. Le 19 octobre, il s’agira d’affirmer l’unité des fils de la Marahoué et au-delà de l’unité des fils de la Marahoué et du pays, il s’agira de traduire son attachement vis-à-vis à la politique de développement porté par le président du RHDP, Alassane Ouattara. Parce que, le fils pour lequel la manifestation est organisée ce jour est un haut cadre du RHDP. Ça marquera donc l’attachement de l’ensemble de la population à la politique de vivre ensemble du Président Alassane Ouattara.

A combien de personnes peut-on, s’attendre ce jour ?
Il faut d’abord préciser que cette journée sera une journée de communion et de retrouvaille avec 5000 personnes qui viendront de tout le pays Gouro. Sinfra, Zunéoula, Bouaflé, Konahiri, Gonté, Bédiala, Vavoua et Oumé. Ça sera une totale union pour célébrer cette marque de confiance que le Chef de l’Etat a placé au peuple Gouro à travers l’un de leur fils. Ça sera également l’une des retombées la plus attendue car c’est dans la cohésion, l’union qu’on arriver à développer notre région.

Une tâche lourde dont certains de vos aînés n’ont pas pu réussir, à savoir la cohésion entre les filles et fils de la région peut-être ?
Je ne dirai pas que mes prédécesseurs n’ont pas réussi à réaliser cela. Mes prédécesseurs, nos aînés ont réalisé d’importantes choses et ont posé d’importants jalons. L’action dans laquelle nous nous inscrivons au niveau de la Marahoué, c’est dans la continuité de ce que mes aînés ont fait et continuent de faire! Nous venons juste apporter notre pierre, notre modeste pierre à cet édifice.

Mais avant cette journée M. le ministre, vous en votre qualité de coordonnateur régional du RHDP, vous venez de participer à un séminaire important de votre formation politique le RHDP à Yamoussoukro. Quelle appréciation faites-vous de ces assises ?
Vous savez, le Rhdp est un parti moderne qui se doter d’outils moderne. Vous avez écouté les résolutions de ce séminaire. Lorsque nous disons que, nous allons aux élections 2020 avec la certitude que le Rhdp remportera ces élections, ce n’est pas un vain slogan. Le Rhdp est entrain de se donner les moyens et l’un des premiers jalons, c’est ce séminaire. Ce séminaire qui vise à donner à chacun des animateurs une feuille de route. Chacun de nous, c'est maintenant à quoi s’en tenir. Pour finir, j'invite: toutes les filles, tous les fils, tout le peuple Gouro à se rendre massivement le samedi 19 Octobre 2019 à Sinfra pour célébrer le président de la république Alassane Ouattara.

Entretien réalisé par Ouattara Ahmed à Yamoussoukro
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment