Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Abobo,hier-Le maire Hamed Bakayoko à des hommes de Dieu : “Quand on vit en paix, tout est possible (…) Je suis très sensible à vos prières pour la paix”

Publié le jeudi 17 octobre 2019  |  L’intelligent d’Abidjan
Enrôlement
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Enrôlement au passeport biométrique: Hamed Bakayoko inaugure le nouveau site de Yopougon
Le Ministre d`Etat, Ministre de l`Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko (photo), a inauguré ce Mardi 9 Août 2016, le nouveau centre d`enrôlement pour les passeports biométriques de la Société Nationale d`Edition de Documents Administratifs et d`Identification (SNEDAI).


Le mercredi 16 octobre 2019, a eu lieu une rencontre entre le maire d’Abobo, le ministre d’État Hamed Bakayoko et l’Union des pasteurs d’Abobo à la mairie de cette commune.

Plusieurs hommes de Dieu et présidents de fédérations et d’églises de Côte d’Ivoire, de la commune d’Abobo, dont le Révérend-pasteur Makosso Camille, ont pris part à cette rencontre. Après avoir remercié les pasteurs qui étaient plus de 120 pour ‘’l’encadrement moral’’ des populations, Hamed Bakayoko a dit : «Je sais votre place dans la commune et même dans le pays. En tant que maire, je n’ai pas besoin d’avoir une opinion ou une adhésion pour vous aider, et vous accompagner. Ce qui est important pour moi, c’est que chacun de vous est le guide spirituel d’un de mes administrés ». Poursuivant, le ministre d’État a ajouté : « Je vous invite à faire en sorte que votre rôle soit positif, qui aide nos compatriotes. Il ne faut pas qu’un pasteur, au nom d’une parole de laquelle il est investi, entraîne les gens dans des conflits. C’est pourquoi je suis très sensible à vos prières pour la paix dans le pays. Quand on vit en paix, tout est possible. Nous ne sommes plus dans l’autodestruction. On ne peut pas être un homme de Dieu et prôner autre chose que l’amour du prochain. Je vous invite à encadrer vos fidèles dans le respect de vos convictions, mais en respectant aussi celle des autres. L’exclusionnisme religieux n’est pas bon».
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment