Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Intervention de M. Amadou Soumahoro Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

Publié le vendredi 18 octobre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Mesdames et messieurs, chacune et chacun en vos titres et qualités,
Chers collègues,
Chers amis,


Merci M. le Secrétaire général parlementaire, cher Jacques, pour cette belle présentation de l’Ordre de la Pléiade.

Je suis vraiment ravi de prendre part à cette cérémonie. Avant toute chose, je voudrais remercier toutes les personnalités ici présentes. La diversité de vos origines et de vos profils est bien à l’image de la Francophonie et du dialogue des cultures qu’incarne l’Ordre de la Pléiade. Je remercie également les six récipiendaires qui seront décorés dans peu de temps. Chacun a apporté sa pierre à notre patrimoine commun : le rayonnement de la langue française et les valeurs de la Francophonie.

C’est un moment solennel et en même temps un moment de joie que l’on partage avec sa famille, ses amis, ses collègues. Je salue à cet égard les parents et les amis des récipiendaires présents dans cette salle.

Mesdames et messieurs,
Mes chers collègues,
Mes chers amis,

Lors de notre dernière Session d’Abidjan, nous avions décoré le Président François Paradis, d’une part, et quelques personnalités de la vie culturelle et artistique de mon pays, la Côte d’Ivoire, d’autre part. J’en ai informé le Président de la République de Côte d’Ivoire, qui m’a chargé de vous remercier et de vous féliciter.

Vous vous imaginez mon enthousiasme quand le Secrétaire général administratif, Emmanuel Maury, m’a informé de cette cérémonie. J’ai tout de suite accepté d’y participer et de me prêter à nouveau à cet exercice à la fois important et agréable, qui met à l’honneur notre Assemblée comme tous ceux qui, à un titre ou à un autre, servent les idéaux et les valeurs de la Francophonie.

De nombreux chefs d’Etats, personnalités politiques, acteurs du monde des lettres et de la culture, mais aussi du sport ou des arts, ont été honorés de l’Ordre de la Pléiade.

On peut citer par exemple Léopold Sédar Senghor, les anciens premiers ministres du Canada Pierre Elliott Trudeau et Jean Chrétien, le Roi du Maroc Mohamed VI, Lucien Bouchard, ancien Premier ministre du Québec, Abdou Diouf, ancien Président de l’Assemblée nationale du Sénégal et Secrétaire général de la Francophonie ou le Président Jacques Chirac que nous venons de perdre il y a quelques jours. De même que Boutros Boutros Ghali, ancien Secrétaire général des Nations Unies et Secrétaire général de la Francophonie, la journaliste et femme de lettres Louise Weiss, l’écrivain Milan Kundera, l’académicienne Jacqueline de Romilly, le professeur Jean Bernard, Alain Decaux et bien d’autres illustres récipiendaires.

Je souhaite que sous ma présidence, cette cérémonie de remise de l’Ordre de la Pléiade soit un événement encore plus marquant. Je rappelle que c’est la seule décoration récompensant les mérites éminents rendus à la Francophonie. Lors de notre dernière réunion de Bureau de l’APF à Abidjan, nous avons décidé, avec le Secrétaire général parlementaire, de mieux en définir les critères et conditions d’attribution. Je souhaite que l’on rehausse ainsi le prestige de l’Ordre et les cérémonies de remise de ses insignes, au moment où la Francophonie connaît un nouvel élan.
Aussi voudrais-je, à ce stade de mon propos, exprimer au nom de son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, la reconnaissance et les remerciements de notre pays, pour les décorations dans l’ordre de la Pléiade, décernées à certains de nos compatriotes lors de la 45è Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, en juillet dernier à Abidjan.
En outre, le chef de l’Etat, très attaché aux valeurs de démocratie , de paix, de progrès et de partage que prône la Francophonie, informé de ma présence à cette cérémonie, m’a chargé également d’adresser ses vives et chaleureuses félicitations à tous les récipiendaires des pris Senghor-Césaire et de la pléiade de ce jour.

En ma qualité de Chancelier de l’Ordre, je suis donc particulièrement heureux d’honorer ce soir des personnalités qui ont pleinement servi les idéaux de la Francophonie et qui aujourd’hui encore promeuvent les valeurs de notre mouvement.

Nous allons procéder, avec le Secrétaire général parlementaire, à la remise de distinction :
- au titre de Chevalier : à Mme Nathalie Demarty, Mme Caroline Nokerman et M. Bernard Petit ;
- au titre d’Officier : à Mme Anne-Marie Cordelle et M. Stéphane Doumbé Bilé ;
- au titre de Commandeur : à M. Jean-Louis Atangana- Amouguou ;
Je propose que le Secrétaire général parlementaire remette la première décoration et vous remercie pour votre aimable attention.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment