Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé : Session de sensibilisation sur les facteurs de risques cardiovasculaires en milieu professionnel à la Paierie du District d’Abidjan

Publié le vendredi 18 octobre 2019  |  Abidjan.net
Session
© Abidjan.net par JOB
Session de sensibilisation sur les facteurs de risques cardiovasculaires en milieu professionnel à la Paierie du District d’Abidjan
Une session de sensibilisation sur les facteurs de risques cardiovasculaires en milieu professionnel a été organisée le jeudi 10 octobre 2019 à la Paierie du District d’Abidjan, à l`occasion du lancement officiel des activités de l`ONG VEPS (Volontaires engagés pour la promotion de la santé en Côte d`Ivoire).


« Les facteurs de risques cardiovasculaires en milieu professionnel et leur prévention ». C’est le thème d’une conférence organisée VEPS (ONG volontaires engagés pour la promotion de la santé) qui a été suivie d’une séance de dépistage de l’hypertension artérielle et du diabète. Le tout, appuyé par des conseils diététiques et de prévention des maladies non-transmissibles (MNT) aux agents de l’administration et du privé.

L’ONG VEPS est une initiative qui vise à promouvoir la santé, processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et de l’améliorer. C’est le jeudi 10 octobre dernier, à la Paierie du District d’Abidjan que le lancement officiel des activités de l’ONG volontaires engagés pour la promotion de la santé (VEPS) en Côte d’Ivoire, s’est déroulé.

L’ONG VEPS qui est composé de plusieurs médecins et d’autres volontaires issus de divers domaines d’activités (pharmaciens, banquiers, comptables, étudiants) a décidé de se spécialiser dans la prévention et la sensibilisation tout en agissant dans le domaine du social, l’éducation, et l’environnement.

« La santé ne doit pas être seulement l’affaire des professionnels de santé, mais la population elle-même doit agir sur les déterminants de la santé qui passent par un environnement sain, un bien-être social et l’éducation à la santé. S’il est vrai que les Maladies Non Transmissibles (MNT) étaient l’apanage des pays à revenu élevé, nous nous rendons compte qu’en Afrique, leur nombre augmente fortement dans les pays à revenu faible et moyen », a affirmé Dr Yao Yves Fabrice, président de l’ONG VEPS.

Selon lui, la croissance rapide des maladies non-transmissibles en Afrique risque de dépasser en nombre les maladies transmissibles, les maladies nutritionnelles, et la morbidité liée à la santé de la mère et de l’enfant d’ici 2030 si rien n’est fait.

Le président de VEPS n’a pas manqué de remercier Ouattara Yaya, Payeur du District d’Abidjan, et sa collaboratrice, Koné Mireille pour avoir permis que l’ONG tienne son activité de présentation et de lancement officiel.



JOB
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment