Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Depuis Yamoussoukro, Bédié : « En réalité, le parti unifié est un nain, il n’arrive pas à notre ceinture »

Publié le samedi 19 octobre 2019  |  Abidjan.net
Yamoussoukro:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Yamoussoukro: Giga meeting du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire
Yamoussoukro le 19 Octobre 2019. La place Jean-Paul II a abrité le meeting du PDCI-RDA


Ils sont sortis nombreux, les militants du Pdci-Rda, pour prendre part au meeting clôturant, ce samedi 19 octobre 2019, les journées politiques de leur parti organisées en hommage à son père-fondateur, feu Félix-Houphouët-Boigny, à l’occasion du 114ème anniversaire de sa naissance. La place Jean Paul II où ce meeting a eu lieu, a refusé du monde. Une grande mobilisation à laquelle le président du Pdci-Rda n’est pas resté indifférent.

Henri Konan Bédié, qui tenait à ce que son message soit entendu par tout ce public, a du faire inverser le protocole pour être des premiers à prendre la parole. Dès l’entame de son discours, le ‘’Sphinx’’ de Daoukro s’attaque déjà au Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp), le parti unifié au pouvoir dont il a quitté le navire avant la création. Commentant la mobilisation, le président Bédié a vite lâché : « Le parti unifié, à côte de nous, il n’arrive pas à notre ceinture. En réalité, ce parti unifié est un nain à côté de nous » .

Le président du Pdci-Rda, se référant à une citation d’Houphouët-Boigny, a dénoncé l’impatience de certains militants de son parti qui, souligne-t-il, ont tenté d’affaiblir et de liquider l’héritage politique à lui légué par le père de la Côte d’Ivoire moderne. Henri Konan Bédié a profité pour saluer les artisans de la résistance qui ont permis à son parti de tenir encore debout actuellement. Parmi ces artisans, Laurent Dona Fologo, l’ancien Secrétaire général du Pdci-Rda à qui il a rendu hommage pour avoir fait échec, rappelle-t-il, « au premier coup d’Etat constitutionnel » contre le parti septuagénaire.



La justice, une menace sur la République



Dans la foulée, l’héritier politique d’Houphouët-Boigny a exhorté ses partisans à persévérer dans l’action en justice contre « l’utilisation abusive du logo du Pdci-Rda » par les dirigeants du Rhdp. Il a fustigé l’instrumentalisation de la justice en Côte d’Ivoire, qualifiant cet état de fait de « dérive qui menace notre République » redoutant que cela conduise ce pays vers des lendemains incertains. « L’heure est grave. Notre République est menacée faute d’une justice égale pour tous ». Contre cette injustice, et pour les combats futurs en vue de la reconquête du pouvoir, le président du Pdci-Rda a exhorté ses militants au courage et à l’abnégation. « Ne Cédons pas à la peur, sinon nous serons complices de l’effondrement de notre République. Réveillons-nous pour dire non à cette dictature montante », a appelé Bédié, qui au passage, n’aura pas manqué de tancer la gestion des dirigeants actuels au pouvoir. En témoigne cette caricature qu’il a faite, sous des applaudissements nourris, en parlant des infrastructures réalisées par Alassane Ouattara et ses hommes. « Vous êtes venus de toutes les contrées lointaines, sur des routes cahoteuses, des routes dites bitumées, mais d’un bitume biodégradables…. », a ironisé sous un air stigmatisant, le président du Pdci-Rda.



F.D.BONY
Envoyé spécial
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment