Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Situation socio-politique, un proche de Soro charge Ouattara et annonce : «Nous rêvons un jour de Bédié, de Soro et de Gbagbo se tenant la main »

Publié le lundi 21 octobre 2019  |  Abidjan.net
Le
© APA par Saliou AMAH
Le président de Rassemblement pour la Côte d`Ivoire (Raci, opposition), Soro Kagnigui


Soro Kanigui Mamadou, député de Sirasso, a pris la parole au meeting d’hommage à Houphouët-Boigny du Pdci-Rda, ce samedi 19 octobre 2019, à Yamoussoukro. Devant la haute direction du Pdci-Rda conduite par son président, Henri Konan Bédié, et d’une forte délégation du Fpi conduite par l’ancien ministre, Assoa Adou, le président du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Raci) a fait un clin d’œil à la plateforme de l’opposition qui se consolide avec ces dirigeants politiques à l’approche des prochaines élections présidentielles. Soro Kanigui a lancé un appel solennel au pardon pour booster le processus de réconciliation dans lequel s’est engagé son mentor, Guillaume Soro et ses partisans. «Nous au Raci, nous oeuvrons pour la réconciliation nationale, et nous rêvons un jour de Henri Konan Bédié, de Guillaume Soro et de Laurent Gbagbo se tenant la main », a indiqué le député Kanigui.

Le député de Sirasso a invité les leaders concernés à tourner la page des torts subis, chacun, pour prendre leurs responsabilités relativement à l’avenir de la Côte d’Ivoire. Et ce, à la lecture de la situation aujourd’hui.

Le président du Raci ne manquera pas de jeter une pierre dans le jardin du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp) du président Ouattara, dénonçant une imposture et une injustice faite par le parti unifié au pouvoir aux dirigeants du Pdci-Rda. « Le Raci n’aime pas l’injustice. Guillaume Soro n’aime pas l’injustice. C’est pourquoi on ne peut pas accepter que quelqu’un rentre nuitamment dans le domicile d’Houphouët-Boigny, vole une partie du patrimoine, et le jour venu, porte un costume de tout ce qu’il a volé et se proclame fils légitime et héritier principal de la famille », a martelé Soro Kanigui sous des ovations nourries du public acquis à Henri Konan Bédié et à ses partisans.

L’orateur, qui mettra le pardon au cœur de son discours, a persisté dans son appel à tous les acteurs de l’opposition, en particulier à l’ex-président Laurent Gbagbo, à penser à l’avenir des enfants de la Côte d’Ivoire pour s’élever au-delà de leurs personnes et de ce qu’ils ont vécu. Toute chose qui devrait conduire à la consolidation de la plateforme en cours en prélude aux prochaines élections à venir.



F.D.B
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment