Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Scolarisation de la jeune fille: Les Peulh de Sokoura invités à être le relais de la sensibilisation auprès de leur communauté

Publié le lundi 21 octobre 2019  |  AIP


Bouna-Le Directeur régional de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Drenetfp) du Bounkani, Moussa Soumahoro, a invité, dimanche, les Peulh du village de Sokoura, dans le département de Bouna, à sensibiliser leur communauté sur la scolarisation de la jeune fille.

Les Peulh de Sokoura ont ouvert, le 24 septembre, une école communautaire pour l'éducation de leurs enfants, une grande première dans la région du Bounkani. Cette école, pour l'instant d'une classe faite de pailles tissées, compte 57 élèves dont 19 filles.

M. Soumahoro a décrié les pratiques culturelles rétrogrades en l'occurrence les mariages précoces qui sont un véritable frein à l'épanouissement des jeunes filles de cette communauté. Ces filles, heureuses de gravir les classes, sont malheureusement parachutées dans un foyer, en général après avoir foulé à peine le Cours moyen première année (CM1). Un véritable gâchis, aux dires du Directeur régional, qui appelle à un changement de mentalités.

Exprimant donc sa fierté à la communauté Peulh de Sokoura qui a décidé de s'inscrire dans la scolarisation des ses enfants, il les a invités à maintenir le cap et à être des porte-voix. ''C'est un bel exemple que vous donnez aux autres membres de la communauté Peulh du Bounkani. Parlez-leur et montrez-leur le bien-fondé de mettre les enfants à école et singulièrement la jeune fille'', a exhorté M. Soumahoro.

C'est au cours d'une visite sur les lieux que le DREN a livré le message.

on/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment