Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le ministre Azoumanan Moutayé, président du MFA : « Le PDCI vient de démontrer qu’il reste solide »

Publié le mardi 22 octobre 2019  |  Le Nouveau Réveil


Présent au giga meeting du PDCI-RDA, samedi dernier à Yamoussoukro, le ministre Azoumanan Moutayé du MFA, livre ses impressions dans l’entretien qui suit.

Monsieur le Ministre, vous venez d’assister à ce meeting d’hommage au Président Houphouët-Boigny organisé par le PDCI-RDA. Quelles sont vos impressions ?

Je vous remercie pour l’opportunité que vous m'offrez. Pour répondre à votre question, je dirai que je suis tout simplement heureux et fier d'avoir participé à cette belle cérémonie d’hommage à ce grand bâtisseur de la Côte d’Ivoire que fut le Président Félix Houphouët-Boigny. Un homme exceptionnel aux qualités humaines et politiques indescriptibles. Je voudrais dire merci au PDCI RDA et à son Président pour ce grand meeting qui montre à la face du monde que le PDCI demeure un grand parti avec lequel il faudra compter en 2020. Le PDCI RDA vient de démontrer à ses pourfendeurs qu’il reste solide malgré le départ de quelques-uns de ses cadres. Je tiens à féliciter les organisateurs du meeting et dire merci au Président Henri Konan Bédié pour la qualité de son discours qui apparaît comme un stimulant pour les partis de l’opposition.

Pensez-vous qu’avec cette mobilisation exceptionnelle, la plate-forme initiée par le Président Bédié et à la quelle vous appartenez d’ailleurs peut rêver d’une victoire en 2020 ?

Il n’existe pas une autre alternative que notre victoire en 2020. Nous avons l’obligation de gagner en 2020 pour redonner l'espoir à nos concitoyens, pour sortir notre pays de l’autocratie, de l’endettement excessif et du marasme économique. Et comme le Président Bédié a si bien dit, nous n’avons pas droit à l’erreur. Nous n’avons pas le droit de décevoir les Ivoiriens.

Quel commentaire faites-vous sur la nouvelle Commission Électorale Indépendante à laquelle l’opposition significative n’a pas été associée ?

J’ai l’impression que nous n’avons rien retenu des crises que notre pays a connues. Parce que cette CEI contient tous les ingrédients pour que notre pays connaisse une autre crise post-électorale. On ne peut pas chanter sur tous les toits qu’on est majoritaire et chercher à contrôler l’organe qui va organiser les élections. Que le pouvoir sache que l’opposition se mobilisera pour dire non à cette CEI non consensuelle par tous les moyens légaux. Pour ce qui est de notre victoire en 2020, même avec cette CEI restée monocolore, nous gagnerons les élections en 2020.

Merci Monsieur le Ministre !

C’est plutôt moi qui vous remercie !

Entretien réalisé par J.N.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment