Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé: Une ONG salue les efforts de Ouattara dans la lutte contre le cancer du sein en Côte d’Ivoire

Publié le jeudi 24 octobre 2019  |  L’Essor Ivoirien
Lutte
© Abidjan.net par Marc Atigan
Lutte contre le cancer: ouverture de la troisième édition des journées de Mobilisation des Médias contre le cancer du sein
Abidjan le 12 Octobre 2019. Cérémonie d`ouverture de la troisième édition des journées de Mobilisation des Médias contre le Cancer du Sein (JMMC) en présence du Vice-Président Daniel Kablan Duncan.Photo : Leah Muriel Guigui, Commissaire Générale des JMMC


L’ONG ivoirienne Echo Médias, intervenant dans la lutte contre le cancer du sein, salue les efforts du chef de l’Etat Alassane Ouattara, pour avoir offert à la Côte d’Ivoire son premier centre de radio-chimiothérapie, selon la présidente de l’organisation Leah Muriel Guigui.

Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme en Côte d’Ivoire et constitue un véritable problème de santé publique. Pour l’ONG Echo Médias, ce centre de radio-chimiothérapie, est une réponse robuste de l’Etat ivoirien à ce tueur silencieux.
A l’occasion de la 3è édition des Journées de mobilisation des médias pour la lutte contre le cancer du sein le samedi 12 octobre 2019, la présidente de Écho Médias a « chargé » le vice-président Kablan Duncan, de traduire la reconnaissance de l’organisation au président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara.
« Aussi, voudrais-je au nom de tous les membres du comité d’organisation, vous demander qu’il vous plaise de lui dire d’accepter d’être notre Super-champion, en matière de lutte contre le cancer en général et celui du sein en particulier », a-t-elle ajouté.
Pour Leah Muriel Guigui, c’est un « Super titre mérité pour avoir offert à notre pays le premier centre de radio-chimiothérapie ». Outre ce centre, l’Etat projette construire un Centre régional de référence de radiothérapie et d’oncologie médicale à Grand-Bassam (Sud), d’un coût de plus de 80 milliards FCFA.
Les chiffres relatifs au cancer en Côte d’Ivoire sont très alarmants. Plus de 1 000 décès sont enregistrés par an sur 2 248 nouveaux cas diagnostiqués. Ce qui a conduit à la création de Echo Médias qui, depuis trois ans, accompagne le ministère de la Santé et de l’hygiène publique à travers le Programme national de lutte contre le cancer.
Echo Médias, est une organisation de journalistes et de professionnels des médias nationaux et internationaux engagés dans la lutte contre les cancers en général et particulièrement contre le cancer du sein.
« Ensemble au sein d’Echo Médias, nous les journalistes, les blogueurs, les youtubeurs, les acteurs des réseaux sociaux avons décidé de nous engager » contre cette maladie qui cause la mort de plusieurs femmes à fleur de l’âge, a-t-elle poursuivi.
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique qu’en 2018, le cancer du sein demeure le 1er cancer chez les femmes non seulement dans le monde, mais également en Côte d’Ivoire où selon le Programme national de lutte contre le cancer, il touche les femmes avec un âge moyen de 42 ans.
Selon Globocan 2018, on dénombre près de 2 659 nouveaux cas de cancer du sein par an en Côte d’Ivoire soit 18,4 % de tous les cas de cancers et 32 % des cas de cancers chez la femme. Avec le dépistage précoce, le nombre de décès dus au cancer du sein a régressé à 1317 soit 14,33 % (contre 54 % en 2012).
La majeure partie des cas de décès, est malheureusement due à la découverte tardive du cancer. C’est pourquoi Écho Médias veut maximiser sur la sensibilisation avec la collaboration des médias pour amener les femmes à s’impliquer dans les actions de préventions.
M. Ouattara, dans la perspective de faire de la Côte d’Ivoire un « hub » en matière d’offres de soins médicaux, notamment dans le domaine de la lutte contre les cancers, a permis au système ivoirien de santé, de se doter d’infrastructures spécialisées, avec entre autres, la création depuis 2014, de trois centres de diagnostic avec l’immuno-histochimie afin de bien orienter les traitements des malades atteints de cancer du sein.
Depuis le 25 janvier 2018, est opérationnel le Centre national de radiothérapie et d’oncologie Alassane Ouattara (CNRAO) d’un investissement de 13 milliards de F CFA entièrement financé par l’Etat ivoirien et rattaché au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Cocody, Dans l'Est d'Abidjan.
Ce centre qui est bâti sur une superficie de 11 000 m2 accueille entre 160 et 200 patients par jour. Après près de 20 mois de fonctionnement, il a reçu 2 154 nouveaux patients de Côte d’Ivoire et d’autres pays de la sous-région tels que le Burkina Faso, le Mali, la Guinée, le Bénin, le Congo-Brazzaville, le Cameroun, la Mauritanie, et le Togo.
Le bilan de ce centre indique la réalisation de 7 145 consultations, 543 traitements par radiothérapie, 3 265 cures de chimiothérapie. Une convention entre le gouvernement ivoirien et le Laboratoire Roche permet aujourd’hui la gratuité des soins du cancer du sein et du foie pour certains médicaments, en raison de 40 % des coûts supportés par l’Etat ivoirien et 60 % par le Laboratoire Roche.
Un représentant de Didier Drogba, parrain de la cérémonie, était à cette troisième édition des Journées de mobilisation des médias pour la lutte contre le cancer du sein (JMMC 2019) à l’occasion « d’Octobre Rose 2019 ».
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment