Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Des ministres en conclave à Abidjan pour adopter un schéma d’aménagement de l’espace UEMOA

Publié le samedi 26 octobre 2019  |  APA
Approbation
© Abidjan.net par CK
Approbation du schéma de développement de l`espace régional (SDER) de L`UEMOA: les Ministres en charge de l`aménagement territorial en conclave à Abidjan
Vendredi 25 octobre 2019. Abidjan-Cocody. La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé a présidé la réunion d`approbation du Schéma de Développement de l`Espace Régional (SDER) en présence des ministres en charge de l`Aménagement territorial de l`Espace Régional (SDER) de l`UEMOA à Abidjan.


Une réunion de haut niveau des ministres en charge de l’aménagement du territoire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) s’est ouverte vendredi à Abidjan pour adopter le Schéma de développement de l’espace régional (SDER), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Le SDER est un document « hautement stratégique » pour l’horizon 2040 avec entre autres pour objectifs d’assurer l’harmonisation des politiques nationales d’aménagement du territoire communautaire et fournir aux différents pays les orientations nécessaires pour la planification, la coordination et l’animation du développement régional.

Pour Nialé Kaba, la ministre ivoirienne du Plan et du développement, cette réunion constitue un «élément important » pour le développement de l’espace de l’UEMOA.


Mme Nialé qui a présidé cette rencontre, a indiqué que ce projet SDER permettra aux pays de l’UEMOA de relever plusieurs défis relatifs à l’aménagement du territoire. Au nombre de ces défis, elle a énuméré entre autres, le développement des infrastructures, l’énergie, le transport, l’urbanisme et la sécurité.

«Ces défis sont multiples et multidimensionnels et traduisent l’impérieuse nécessité et l’intérêt qu’il y a pour nos États d’adopter un schéma commun et volontariste pour le développement spatial capable d’apporter des solutions appropriées », a-t-elle estimé, saluant la présence de ses collègues du Sénégal, du Mali, du Niger et de la Guinée Bissau.

Selon la ministre, ces solutions peuvent permettre entre autres de promouvoir le développement des infrastructures structurantes transnationales et promouvoir les pôles urbains, agricoles, industriels et de recherche.


« Le SDER permettra de prendre des mesures à moyen et long terme visant à accompagner les dynamiques régionales souhaitables, infléchir les évolutions non désirées et prévenir celles à venir afin de parvenir à un développement soutenu, mieux équilibré et durable de l’espace communautaire», a expliqué pour sa part, Paul Koffi Koffi, le Commissaire de l’UEMOA en charge du département de l’aménagement du territoire et du transport.

M. Koffi a ajouté que la stratégie développée dans le SDER « devient un instrument qui devrait aider les Etats membres à la planification et à la programmation budgétaire sur la base d’un meilleur ciblage des actions de développement ».

Créée en 1994, l’UEMOA est une organisation ouest-africaine avec pour mission l’intégration économique de ses huit Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment