Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le gouvernement veut faire du Bafing le grenier du soja en Côte d’Ivoire

Publié le mardi 29 octobre 2019  |  AIP
Relance
© Ministères par DR
Relance du Projet Soja dans le Bafing et le Kabadougou
Moussa Sanogo, ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, n’a pu contenir sa joie, ce vendredi 25 Octobre 2019 à Touba, lors du lancement par le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural Kobenan Kouassi Adjoumani, de la relance du projet soja.


Touba – Un vaste projet de culture du Soja d’un coût de 46 milliards F CFA visant à faire du Bafing le grenier de cette denrée très prisée en Côte d’Ivoire a été lancé vendredi à Touba par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani en présence de son collègue auprès du Premier ministre chargé du Budget et Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo et de la secrétaire d’Etat chargée de l’autonomisation des Femmes, Belmonde Dogo.

Ce projet dont 15 milliards F CFA seront mobilisés par l’Etat de Côte d’Ivoire et le reste par des partenaires financiers vise à lutter contre la pauvreté et contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations à travers un soutien d’urgence de l’Etat par la fourniture des moyens de production et l’appui conseil au profit des producteurs.

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a précisé que ce projet qui permettra de produire 60 000 tonnes de soja par an est la réponse d’une doléance du président de la République aux populations du Bafing et du Kabadougou lors de sa visite d’Etat.

Il a également promis qu’une usine sera installée à Touba pour permettre la transformation sur place du produit.

Tout en exhortant la population à la mobilisation autour du projet notamment les jeunes, il a souligné que l’Etat veillera sur toute la chaîne de la production à jusqu’à la transformation du soja.

Actuellement le projet qui s’étend sur 1600 hectares dont 800 dans le Bafing et 800 dans le Kabadougou est à sa phase pilote. Le ministre Adjoumani dans le cadre de la mise en œuvre du projet a identifié l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) pour conduire les activités d’appui et d’encadrement techniques des producteurs.

Fils de la région le ministre Moussa Sanogo a appelé ses parents à l’union pour faire du Bafing le grenier du soja en Côte d’Ivoire.

«Le potentiel de la région est très important. J’invite chacun à s’organiser pour saisir ces opportunités. Soyons ensemble. Ayons une convergence de vue », a conseillé le ministre à ses parents. A l’endroit des jeunes qui pour la plupart quittent la région pour la recherche d’un mieux-être ailleurs, il leur a demandé de s’approprier le projet.

Originaire d’Asie orientale, le soja introduit en 1974 en Côte d’Ivoire est une légumineuse faisant partie de la famille botanique des fabacées. Sur le plan nutritionnel, le soja est un prodige. Ses graines constituent la source la plus complète de protéines après les protéines animales et la majeure partie de la production mondiale, est destinée à la production d’huile alimentaire.

bsp/kam
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment