Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Financement des infrastructures industrielles: le Ministre Souleymane Diarrassouba sollicite l’appui des investisseurs saoudiens

Publié le samedi 2 novembre 2019  |  Ministères
Financement
© Ministères par DR
Financement des infrastructures industrielles: le Ministre Souleymane Diarrassouba sollicite l’appui des investisseurs saoudiens
En marge du Forum « Initiative pour l’investissement futur » organisé par le Fonds d’Investissement Public de l’Arabie Saoudite qui s`est tenu du 29 au 31 octobre 2019, Souleymane Diarassouba, le ministre du Commerce et de l’Industrie a eu deux entretiens importants. L’un avec Dr Khalid S. Alkhurdairy, Vice-Président et Directeur Général du Fonds Saoudien, et l’autre avec Abdullah M. Aladeem et Saud A. Alsnashari, respectivement Vice-Président et Secrétaire Général du Conseil des Chambres Consulaires saoudien, assistés de leurs plus proches collaborateurs.


La Côte d’Ivoire a participé du 29 au 31 octobre dernier à Riyad, au Forum « Initiative pour l’investissement futur » organisé par le Fonds d’Investissement Public de l’Arabie Saoudite. En marge de ce rendez-vous important consacré aux problématiques des investissements, Souleymane Diarassouba, le ministre du Commerce et de l’Industrie a eu deux entretiens importants. L’un avec Dr Khalid S. Alkhurdairy, Vice-Président et Directeur Général du Fonds Saoudien, et l’autre avec Abdullah M. Aladeem et Saud A. Alsnashari, respectivement Vice-Président et Secrétaire Général du Conseil des Chambres Consulaires saoudien, assistés de leurs plus proches collaborateurs. Le ministre Souleymane Diarassouba était accompagné pour la circonstance de responsables de l’ambassade de Côte d’Ivoire en Arabie Saoudite et de son conseiller technique Dr Paulin Tano.

Lors de ces échanges, le Ministre Diarrassouba s’est empressé d’adresser des remerciements aux autorités saoudiennes pour l’accueil exceptionnel réservé à la délégation ivoirienne, ainsi que pour le financement d’importants projets de développement en Côte d’Ivoire. Il a toutefois précisé que la valeur des échanges commerciaux entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la République de Côte d’Ivoire qui s’est établie à 11,5 millions de dollars américains en 2018, était à un niveau en deçà des capacités et du potentiel économique des deux pays.

Les Ivoiriens et les Saoudiens se sont accordés pour booster de façon optimale les relations économiques entre leurs deux pays ; et ce, dans un contexte de dynamique économique, de stabilité, de paix et de sécurité au niveau des deux nations. En effet, l’Arabie Saoudite connait des changements structurels majeurs en matières politique, économique et sociale. La Côte d’Ivoire, quant à elle, hub et porte d’entrée de l’Afrique de l’Ouest, enregistre une croissance moyenne soutenue de plus de 8% sur les huit dernières années et projetée à 7% en moyenne, pour les dix prochaines années.
« Notre démarche vise à solliciter l’appui de l’Arabie Saoudite dans le cadre de la mise en œuvre de l’engagement du Président Alassane Ouattara pour l’industrialisation de la Côte d’Ivoire. Les différents accords qui pourraient être signés en vue de développer les échanges économiques entre les deux pays sont les bienvenus. Cette coopération pourra notamment se baser sur la transformation de matières premières telles que le cacao, l’anacarde, l’hévéa, les fruits et légumes, etc. » a expliqué le Ministre Souleymane Diarrassouba. Aussi, a t-il sollicité le concours de l’Arabie Saoudite pour le développement des infrastructures industrielles, le financement des Centres d’Appui à la Compétitivité et au Développement Industriel (CACDI) ainsi que le financement d’infrastructures de marchés de gros et de détails.
Par la suite, le Ministre Diarrassouba a évoqué le dispositif institutionnel et incitatif mis en place par le Gouvernement ivoirien pour attirer les investisseurs et leur permettre de travailler en toute sérénité dans le pays. « Il est temps que le secteur privé saoudien prenne le relais des pouvoirs publics, engagés dans des projets de développement en Côte d’Ivoire, terre d’hospitalité, pour une coopération plus inclusive et profitable aux deux parties, sur le moyen et long termes. » a conclu le Ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie
La partie saoudienne a, pour sa part, remercié la délégation ivoirienne pour sa visite et indiqué que les très bonnes relations qui existent entre l’Arabie Saoudite et la Côte d’Ivoire, plus précisément entre Sa Majesté le Roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud et SEM Alassane Ouattara, vont se renforcer, et les projets financés par l’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire vont se poursuivre
« Le financement des infrastructures industrielles, du commerce, de l’agriculture, des logements et des mines est une priorité pour l’Arabie Saoudite. C’est pourquoi, nous travaillons en synergie avec les autres pays du monde arabe pour décupler notre capacité d’intervention. » a précisé le Vice-Président et Directeur Général du Fonds Saoudien.

Relativement à sa vison 2030, la partie saoudienne, a marqué son vif intérêt pour la Côte d’Ivoire et pour l’Afrique qui demeure le continent disposant du plus grand potentiel de développement dans le monde. Elle a, par ailleurs, informé la partie ivoirienne de la tenue en 2020 du Forum Afrique et Région Arabe ainsi que de la participation d’hommes d’affaires saoudiens au Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA) 2019 qui se tiendra à partir du 22 novembre 2019 à Abidjan.
Pour finir, les deux parties ont désigné des points focaux pour le suivi et la mise en œuvre des actions visant à accroître, à brève échéance, le niveau des échanges économiques entre les deux pays.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment