Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Construction du CHU d’Abobo et développement des zones rurales : Le Fonds Saoudien pour le Développement décaisse 22 milliards Fcfa

Publié le mercredi 6 novembre 2019  |  Le Nouveau Réveil


Le gouvernement ivoirien et le Fonds Saoudien pour le Développement (FSD) ont procédé, le 30 octobre dernier au 20ème étage de l’Immeuble Sciam, à la signature de 2 accords de prêts relatifs au projet de construction et d’équipement du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Abobo et au Programme pilote de développement des zones rurales pour des montants respectifs de 22,72 millions d’USD, soit environ 13 milliards de FCFA et de 15 millions d’USD, soit environ 9 milliards de FCFA.

Le ministre de l’Economie et des finances, Adama Coulibaly, a expliqué que ce CHU, d’une capacité de 600 lits, sera bâti sur 5 ha pour une disponibilité foncière de 18 ha et pourra également accueillir un deuxième pôle de spécialité. « Il disposera d’une unité moderne de prise en charge des prématurés. Son coût total, estimé à 96,34 millions USD, soit 55,764 milliards de F CFA sera réparti entre (i) le Fonds Saoudien pour le Développement pour 22,72 millions USD, (ii) la BADEA pour 50 millions USD, environ 25 milliards de FCFA et (iii) le Gouvernement pour 23,62 millions USD, environ 12 milliards de FCFA. Concernant le Programme pilote de développement des zones rurales, il s'inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) 2016-2020 et s’appuie sur les cadres de programmation des investissements envisagés par les ministères en charge de la santé, de l'éducation, de l'eau potable et de l'électrification rurale sur la période 2017-2020. Ce programme cible les zones rurales (villages ou regroupement de villages) situées dans les régions du pays dont le taux de pauvreté rurale est supérieur à la moyenne nationale (56,8%) et qui concentrent une forte population vulnérable. Il s’articulera autour des composantes suivantes : Infrastructures sanitaires ; Infrastructures scolaires ; Hydraulique rurale ; Contrôle et Suivi évaluation et Appui institutionnel. A cet effet, il a été retenu pour sa phase pilote, l'exécution du programme sur une période de deux (02) ans dans deux (02) régions du pays parmi les plus touchées par la pauvreté : le Poro (62,4%) et le Bounkani (62,2%). Le coût total de cette phase s'élève à 18 millions de dollars US, soit environ 10,800 milliards FCFA dont 15 millions de dollars US, soit 7,5 milliards de FCFA, pour le Fonds Saoudien pour le Développement et 3 millions de dollars US soit 1,5 milliard de FCFA pour le Gouvernement ivoirien » a expliqué Adama Coulibaly.

Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Eugène Aka Aouélé, s’est réjoui de ce que cet établissement va réduire considérablement l’important déficit enregistré en matière d’infrastructures sanitaires en Côte d’Ivoire avant de souhaiter vivement que la pose de la première pierre se fasse avant la fin de l’année 2019.

Le Conseiller du Vice-Président du Fonds Saoudien pour le Développement (FSD), Yousif Bin Ibrahim Al Bassam, a indiqué que la signature de ces accords de prêts traduit la solidité des liens entre les 2 peuples et le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire et le Royaume d’Arabie Saoudite.

FB
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment