Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : 4 policiers arrêtés et déférés devant le parquet militaire

Publié le mercredi 6 novembre 2019  |  APA
Tribunal
© Abidjan.net par D. Assoumou
Tribunal Militaire d’Abidjan: point de presse sur l’ouverture de l’enquête de l’assassinat du Général Robert GUEI
Mercredi 11 mars 2013. Abidjan. Ange Kessi, Commissaire du gouvernement a animé un point de presse au cours duquel il a annoncé l`ouverture du procès de l`assassinat du Général Robert GUEI dans les prochains jours. Selon Ange Kessi le verdict du juge d`instruction sera connu d`ici fin juin.


Abidjan (Côte d'Ivoire) - Quatre policiers ivoiriens ont été arrêtés et déférés mercredi devant le parquet militaire pour « négligence ayant occasionné l'évasion de trois dangereux bandits» du violon de la section de la police criminelle de Bouaké dans le centre-nord de la Côte d'Ivoire, a appris APA de source sécuritaire dans la capitale économique ivoirienne.

« Un dangereux et redoutable bandit du nom de Adaman Sako alias Baskoté ou capitaine Zamouda s'était évadé de la MACA. Activement recherché, il a été arrêté et découvert à Bouaké dans le centre de la Côte d'Ivoire. Conduit au violon de la section de la police criminelle, il s'est miraculeusement évadé de la cellule où il était gardé lui et deux de ses acolytes», rapporte le Tribunal militaire d'Abidjan dans une note d'information.

Selon le parquet militaire, ce matin ( 06 novembre 2019), les 04 policiers en charge de surveiller le violon ont été arrêtés et déférés devant le parquet du commissaire du gouvernement pour «négligence ayant occasionné l'évasion de détenus et violation de consignes».

A en croire le Tribunal militaire d'Abidjan, l'un des quatre policiers arrêtés « a dû ou a pu aider à l'évasion des trois détenus».

C'est la deuxième fois, en l'espace de huit mois, précise la note, que ce « redoutable bandit» (Capitaine Zamouda) s'évade du violon de cette section de la police criminelle.

Depuis 2000, rappelle-t-on, le parquet militaire est dirigé par le contre-amiral Ange Kessi Kouamé.

LB/ls
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment