Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Durabilité des villes africaines de demain: Bruno Koné dénonce le manque de planification urbaine

Publié le jeudi 7 novembre 2019  |  Ministères
Durabilité
© Autre presse par DR
Durabilité des villes africaines de demain: Bruno Koné dénonce le manque de planification urbaine
La 32e édition du salon international de la construction et de l’innovation technologique à Paris qui se déroule du 4 au 8 Novembre 2019, a été l’occasion pour le Ministre de la Construction, du logement et de l’Urbanisme, Monsieur Bruno Nabagné Koné de prendre part à un important colloque international sur la « durabilité des villes africaines de demain »


La 32e édition du salon international de la construction et de l’innovation technologique à Paris, a été l’occasion pour le Ministre de la Construction, du logement et de l’Urbanisme, Monsieur Bruno Nabagné Koné de prendre part à un important colloque international sur la « durabilité des villes africaines de demain ». Les taux de croissance démographique parfois élevés de certaines villes africaines fragilisent celles-ci dans leur élan de développement.

Pour conjuguer croissance démographique et développement urbain, le Ministre ivoirien de la construction a proposé des ébauches de solutions. « Ce qui manque à la plupart de nos villes, c’est l’aspect planification. Fort heureusement en Côte d’Ivoire toutes nos grandes nos villes sont désormais dotés de schémas directeurs d’urbanisme sur dix à vingt ans, chose qui devrait permettre à ces grandes villes de se développer de façon harmonieuse » a-t-il expliqué. Poursuivant, Bruno Koné a dénoncé le phénomène de « l’étalement urbain » qui consiste à construire de façon expansive dans la périphérie des villes. Une pratique qui coûte cher aussi bien aux États qu’aux particuliers eux même, qui se voient obliger d’investir énormément d’argent aussi bien en transport qu’en temps d’attente pour avoir accès à certains équipements publics. Or il est possible de faire des économies dans ce secteur en misant sur la « verticalité » (construction en hauteur) comme indiqué par un expert camerounais, participant au colloque.

BATIMAT 2019 a aussi été un cadre de rencontres entre le chef de la délégation ivoirienne et de nombreux acteurs de la filière de la construction et de l’urbanisme. Bruno Koné a ainsi échangé avec son homologue français, Monsieur Julien de Normandie, avec qui ils ont convenu de s’entretenir ultérieurement et dans un cadre plus formel, pour parler de coopération entre leurs différents pays sur les questions de développement des villes et de construction de logements.

Ouvert depuis le 4 novembre dernier, le salon international de la construction et de l’innovation technologique referme ses portes ce vendredi 8 novembre.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment