Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Ma lettre au ‘’patriarche’’ de Daoukro/Par Igor Wawayou:. Encore des ‘’suiveurs’’ ?

Publié le lundi 11 novembre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Monsieur le Président du PDCI-RDA, pardon M. le Président du PDCI-Daoukro, c’est sous ce vocable que nous au RHDP, nous appelons le ‘’morceau’’ de ce parti qui vous est demeuré fidèle après la grave saignée humaine dont a été victime votre formation politique. Il semblerait, M. le Président, que vos investigations vous ont permis d’affirmer haut et fort le 19 Octobre 2019 que ces hommes et femmes que vous ‘’maudissez’’ aujourd’hui, seraient en train de manger à côté au restaurant RHDP et quand ils auront fini de manger, ils reviendront demain à la maison, c’est-à-dire au PDCI-RDA. Ce n’est pas si sûr, M. le Président, parce qu’ils ont été bien ‘’accueillis et sont bien traités’’ aussi au restaurant RHDP. Ce n’est pas certain, M. le Président, qu’ils retournent demain au ‘’maquis restaurant’’ du PDCI-Daoukro. Voyez-vous M. le Président, ceux qui sont partis en masse à ce restaurant, évoquent des ‘’mauvais traitements’’ à eux infligés hier par ‘’l’alpha et l’oméga’’ de votre parti, ‘’mon beau-frère’’, le ressortissant du canton Paccolo à Gagnoa. Il semblerait que c’est lui qui ‘’aurait chassé’’ tout le monde, et ça je parie que mon ‘’bienfaiteur d’hier’’ n’était pas au parfum de cette ‘’chasse aux sorcières’’ bien camouflée à votre excellence. A l’occasion de la récente réunion politique qui a eu lieu dans le ‘’palais royal’’ du Prince des Nambès à Daoukro, voyez-vous M. le Président du PDCI-Daoukro, j’ai eu l’outrecuidance de faire ce qu’on appelle dans notre jargon ‘’d’hypocondriaque écrivant’’ (l’injure gratuite est de vous), un micro-trottoir ou des propos recueillis, sur votre plateforme non idéologique baptisée ‘’Coalition pour la démocratie, le rassemblement et la paix’’, en abrégé CDRP que vous venez de porter sur les fonts baptismaux avec des ‘’petits partis politiques’’ dont les militants ne peuvent pas remplir un ‘’stade de maracana’’ du quartier. Les réponses que j’ai obtenues de mes interviewés ne sont pas du tout gaies à entendre. Il y en a qui ont parlé d’une ‘’copie figurée, d’une copie bien pâle et irréfléchie’’ du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix, RHDP. Une nostalgie bien perceptible dans votre sigle qui dénote ouvertement de nos jours, des signes symptomatiques de vos remords et de vos désirs de reconstruire ce que vous avez ‘’rejeté’’ : le RHDP avec des ‘’partis minoritaires’’ sur l’échiquier politique national. Certains n’ont pas hésité à lâcher que c’est ‘’laisser la proie pour l’ombre’’. Ça m’a tellement fait très mal pour mon ‘’bienfaiteur d’hier’’ que j’ai pris sur moi de ‘’biffer’’ les parties qui pourraient provoquer une montée d’adrénaline chez mon ‘’bienfaiteur d’hier’’, tant vous connaissez déjà ceux qui peuvent tenir un tel discours à votre endroit parce que sortant ce jour-là, certainement bien repus du restaurant RHDP. Et insouciants du lendemain, si par extraordinaire vous reveniez aux affaires en Octobre 2020. Leurs maisons seront ‘’démolies’’, parient d’autres, comme celle de N’Zi Paul David à Dimbokro où vous mangiez aussi hier comme il l’a révélé après que vos envoyés spéciaux, vraiment très spéciaux ce jour-là ont mis sens dessus dessous cette résidence à lui construite par le président Félix Houphouët-Boigny. M. le Président et mon ‘’bienfaiteur d’hier’’, ceux qui ont été ‘’tendres’’ avec vous, ont osé avancer que ce sont d’autres ‘’suiveurs’’, juste pour vous accompagner ‘’sur les chemins de votre vie’’ afin que vous retrouviez ce ‘’fameux fauteuil présidentiel’’ à vous ‘’arraché’’ le 24 Décembre 1999 par les arguments des armes. Ils ne seront bons que pour vous accompagner à réaliser à 86 ans révolus, votre rêve de reconquérir le pouvoir d’état perdu il y a plus de 20 ans maintenant. C’est bien méchant de la part de ces hommes et femmes qui mangent à côté au restaurant du RHDP. Moi, j’ai décidé de supprimer ces bouts de phrase ‘’assassins’’, reconnaissance du ventre hier oblige. Entre nous, pourquoi n’avoir pas cherché une autre dénomination loin de la ressemblance avec le RHDP ? Qui est ce ‘’paresseux’’ qui n’a pas remué un peu les méninges ? Tout cela ne semble pas réfléchi, disent vos adversaires politiques. Remontez-leur les bretelles pour cette honteuse tricherie.
Shalom et à demain !
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment