Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Meetings politiques, le week-end dernier : Amon Tanoh mobilise 20 000 militants à Koffikro, Bédié 3000 à Maféré

Publié le lundi 11 novembre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Samedi 9 novembre à Koffikro. Journée du militant de la délégation du département d’Aboisso 1 du RHDP. C’est un directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, splendidement dans les couleurs du parti unifié, fer de lance du parti du président Alassane Ouattara  qui a animé un grand meeting à l’initiative du coordonnateur régional associé, Bakary Coulibaly. Depuis, 9 heures, le peuple est sorti massivement pour communier avec Adama Bictogo. La cérémonie a été bien ficelée par le ministre des affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh qui a réussi une forte mobilisation de 20 mille militants. Le ministre Bictogo ne tarit pas d’éloges pour le ministre des Affaires Etrangères  qui s’est toujours battu auprès du président Alassane Ouattara alors dans l’opposition. Il fallait être dur à cette époque et s’appeler Amon Tanoh pour suivre Alassane Ouattara, selon le directeur exécutif du RHDP. Cette forte mobilisation de la jeunesse d’Aboisso est la résultante des qualités d’homme rassembleur qu’est le ministre Marcel Amon Tanoh.  C’est devant cette jeunesse acquise à la cause du RHDP, venue d’une dizaine de villages de la sous-préfecture d’Adaou, que le fer de lance du parti unifié va libérer un message empreint de puissance et d’espoir au peuple d’Aboisso qui depuis les élections de 2010 en passant par celles de 2015, n’a plus jamais laissé de chance aux adversaires politiques du RHDP. Depuis ce temps, c’est le RHDP qui sort victorieux de toutes les joutes électorales. Ce nouveau bastion du RHDP va pour la première fois communier avec le principal animateur du nouveau et puissant parti créé par Alassane Ouattara, digne héritier du président Félix Houphouët-Boigny. Accompagnée d’une forte délégation des cadres de la région du SUD-Comoé, la cheville ouvrière du RHDP salue avec déférence la chefferie traditionnelle et les guides religieux qui n’ont pas voulu se faire conter cet évènement de haute portée politique.

Les chefs coutumiers pour le RHDP

Les têtes couronnées gardiennes de la tradition et du temple Sanwi  au cours de la cérémonie de libation, n’hésitent pas à donner leur bénédiction à Adama Bictogo porte-parole du parti bâtisseur. Quand il monte au créneau, le directeur exécutif du parti est ému par la forte mobilisation, de ce samedi du mois de novembre. ‘’ Jeunesse de Koffikro et d’autres localités, applaudissez-vous, applaudissez-vous pour cette forte mobilisation’’, dira le ministre Adama Bictogo. Qui dévoilera la faiblesse du PDCI-Daoukro qui était au même moment en meeting à Maféré, ville voisine de d’Aboisso. ‘’ On vient de me dire que le PDCI-Daoukro a mobilisé 3000 militants à Maféré. Mais, vous, vous êtes plus que 20 mille militants ici, cela mérite des applaudissements’’, fera remarquer le ministre Adama Bictogo. Par cette déferlante mobilisation sur Koffikro, et celles que le RHDP a coutume de réussir où il tient ses meetings, le parti a toujours montré qu’il reste le plus grand et populaire de la Côte d’Ivoire. ‘’ Vous avez un grand parti. Le RHDP est le plus grand parti politique du pays. Il a un chef, mais tout le monde n’a pas de chef’’, poursuivra l’orateur de Koffikro. Pour rassurer la jeunesse qui l’écoute majestueusement, il insistera que le parti RHDP est le plus grand parti ivoirien avec ses 3.700 millions de militants. Cette démonstration de force de Koffikro est à l’en croire le prélude de ce qui se passera les 6 et 7 décembre à Daoukro. ‘’ Nous allons occuper tout Yamoussoukro pour montrer aux autres que le RHDP est fort’’.  

Puissant parti politique, le RHDP selon Adama Bictogo

Par un calcul mathématique, il posera que le Rhdp compte 15 mille sections. Et chaque section doit avoir dix mille comités de base multipliés par les 150 mille comités de bases par 25 militants. On a du coup les 3.700 millions de militants. C’est avec la hargne de vaincre, que le RHDP va parcourir tous les villages et campements afin de mobiliser les militants pour octobre 2020. Le Rhdp a des hommes dévoués pour le faire. Amon Tanoh Marcel, fidèle des fidèles du président Alassane Ouattara. On peut citer des hommes battants et déterminés comme le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, Kandia Camara, Hamed Bakayoko accrochés aux idéaux du président Alassane Ouattara pour battre l’adversaire en 2020. Après la disparition de l’illustre président ivoirien, le grand projet est la création du RHDP, parti politique du président Alassane Ouattara. Soutenu par des hommes loyaux et fidèles comme Ahoussou Jeannot, Achi Patrick, Aka Ouélé, AMICHIA et biens d’autres sympathisants et fidèles des idéaux du père fondateur pour construire une Côte d’Ivoire indivisible. C’est toute cette crème de grands militants dont dispose le Rhdp pour faire la différence aux prochaines élections présidentielles. Le ministre Amon Tanoh, il faut l’avouer a réussi le pari de la mobilisation, ce week-end dernier. Il a dû laisser toute la place au directeur exécutif du parti unifié pour communier avec  les jeunes, les femmes et les hommes venus de tous les villages de la sous-préfecture d’Adaou. La population a promis par le truchement de Bakary Coulibaly de voter à 90% le RHDP dans la délégation département d’Aboisso 1. A partir d’Aboisso, Adama Bictogo a baptisé  les jeunes du RHDP, les gagneurs.
Jeanne Auréole
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment