Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Vie politique : la direction de la coordination du RHDP des Grands Ponts se met en ordre de bataille

Publié le mercredi 13 novembre 2019  |  Abidjan.net
Rencontre
© Abidjan.net par PR
Rencontre d`échanges de la direction de la coordination du RHDP des Grands Ponts
Abidjan le 11 novembre 2019. Les membres de la direction de la coordination du RHDP de la région des Grands Ponts étaient en conclave ce lundi.


Les membres de la direction de la coordination du RHDP de la région des Grands Ponts étiaent en conclave ce lundi. Au centre des échanges, prises de contact et mise au point sur les supposées querelles entre les cadre de la région.

Pour le ministre Emmanuel Essis Esmel, un calendrier a été donné à tous les départements et chacun d’eux doit revenir avec un plan d’actions qui va comprendre les tournées, meetings, le processus d’adhésion des membres, la mise en place des comités de bases, des sections. « Toutes les activités que nous devons mener de sorte que tout ne soit concentré au mois d’octobre 2020 et que dès maintenant nous puissions mettre nos militants en ordre de bataille. Nous voulons qu’au soir des résultats du mois d’octobre, les grands ponts puissent donner des résultats très satisfaisants au niveau du RHDP ».

Poursuivant ses propos, Essis Emmanuel a fait une mise au point en ce qui concerne des incompréhensions dans la région. « Gabriel Yacé est un grand frère, Isaac Dé est mon jeune frère, nous nous parlons, nous nous saluons et comme je l’ai dit ici, il n’y a pas de guerre. Les gens ont trop alimenté cela parce que vous savez qu’il y a des gens qui aiment bien créer des problèmes. Il sera présent à la prochaine réunion. Il n’y a vraiment pas de problèmes » a expliqué le ministre avant d’ajouter qu’il faudrait que les gens arrêtent d’alimenter inutilement quelque chose qui ne se passe que dans leur tête.

«Le RHDP est un creuset de plusieurs partis politiques et des personnalités venant du monde politique, économique et de la société civile, il est tout à fait normal que pour mettre tout ça en symbiose, qu’il puisse avoir quelques accrocs, mais, ce ne sont pas des palabres. On ne peut pas mettre des gros partis comme ça ensemble et puis dire que ça va marcher tout d’un coup. Il appartient aux responsables justement de lever au fur et à mesure des éléments pour que ça marche. Mais, très vite les gens ont cru que ce sont des guerres » a-t-il fait savoir.

Beugré Joachim, délégué départemental de Jacqueville a souhaité que chacun des participants puisse se présenter, parce que « les nominations ont été faites, les journaux ont publié la liste, mais il était bon de mettre des noms sur des visages. »

« Beaucoup de questions ont été posées notamment certaines personnes ont été surprises de voir leurs noms sans être consultées. On a rassuré les uns et les autres qu’il fallait faire des propositions, c’est ce qui a été fait. Mais, il y a de la place pour tout le monde au Rhdp » a fait savoir Beugré Joachim, tout en soulignant qu’en dehors des coordonnateurs régionaux et leurs associés, des délégués départementaux et leurs associés, il y a une foule de postes à combler, notamment les sections, les bases, les secteurs, les responsables de sécurité, des élections.

PR
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment