Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Journée nationale de la paix : Akouédo prie pour une véritable paix chez les Atchan et en Côte d’Ivoire

Publié le lundi 18 novembre 2019  |  Abidjan.net
Journée
© Abidjan.net par PR
Journée nationale de la paix : Akouédo prie pour une véritable paix chez les Atchan et en Côte d’Ivoire
A l’occasion de la journée nationale de la paix, les chrétiens de l’église harriste d’Akouédo village ont participé ce vendredi 15 novembre 2019 à un culte d’actions de grâce pour la paix.


A l’occasion de la journée nationale de la paix, les chrétiens de l’église harriste d’Akouédo village ont participé ce vendredi 15 novembre 2019 à un culte d’actions de grâce pour la paix.

Placé sous le parrainage du Premier ministre, ministre du budget et du portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly, ce rassemblement inédit a permis aux fidèles de prier pour la paix, la vraie paix, dans tous les villages Atchan et généralement en Côte d’Ivoire.

Représentant le Premier ministre, le conseiller Djama Antoine a rappelé que le Peuple Atchan, en tant que premier peuple devrait entretenir la paix afin qu’elle réagisse sur tout le pays.

« Je me réjouit de l’organisation de cette action de reconnaissance à notre Seigneur, c’est la preuve de notre profond attachement à la paix (…) Qu’il plaise à Christ de nous aider afin qu’à travers notre comportement de tous les jours, nous puissions préserver la paix entre nous Atchan et entre les Atchan et les autres communautés qui composent la Côte d’Ivoire » a-t-il souhaité.

Il a par ailleurs traduit le soutien du Premier ministre Gon Coulibaly pour les Atchan qui sont de véritables artisans de paix, tout en invitant les populations à renouveler leur confiance au chef du Gouvernement, pour l’amélioration de leurs conditions de vie et pour le renouvellement de la confiance faite aux enfants Atchan.

Le Doyen du village, chef de terre Agniman Akré Blaise, et le Chef d’Akouédo Aguédé Koutouan Marc ont soutenu que pour bâtir un village, il faut le cœur et non la violence. C’est pourquoi, ils ont invité à taire toutes les querelles intestines entre les classes dirigeantes, et exhorté à la paix dans le village et au-delà dans le pays.

« Nous souhaitons que la paix perpétuée par Félix Houphouë-Boigny soit toujours présente après les élections afin de fêter encore cette journée l’an prochain » a soutenu le doyen Agniman.

Avec le texte de Matthieu 5:9, tiré du nouveau testament, le prédicateur auxiliaire de l’église harriste d’Akouédo a invité les fidèles à s’éloigner de toute violence avec ces élections qui approchent.

« Partout on entend que ça va chauffer, qu’il faut que ça chauffe parce que chacun veut conquérir le pouvoir. A entendre les gens parler c’est comme s’il n’y a pas de chrétien dans la vie politique...Dieu n’a pas besoin du sang et de la vie de ses enfants, ni de nos querelles (…) Nous avons vécu des moments difficiles dans ce pays mais Dieu veut nous aider à avancer et à construire ce pays avec amour tolérance et pardon. Demandons à Dieu celui qu’il veut pour sa nation. En face de l’Urne, chaque chrétien doit adresser une prière en disant : ‘’Dieu je peux me tromper mais toi tu ne te trompes pas’’ car seule la prière peut aider nos dirigeants à mieux nous gouverner » a-t-il instruit, appelant à une nouvelle démarche chrétienne dans la vie politique.



P. R.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment