Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Mission économique du secteur privé ivoirien au Liberia : des entreprises conduites par la CGECI explore les opportunités d’affaires au Liberia

Publié le mardi 19 novembre 2019  |  Abidjan.net
Mission
© Autre presse par DR
Mission économique du secteur privé ivoirien au Liberia
Une délégation composée d’une vingtaine d’entreprises ivoiriennes conduite par le Président de la CGECI, M. Jean-Marie Ackah, était en effet en mission exploratoire du 13 au 15 novembre 2019 à Monrovia, dans la capitale libérienne.


Deux années après la première mission économique du secteur privé ivoirien organisée par la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en Guinée-Conakry, cap a été mis sur un autre pays voisin de la Côte d’Ivoire, le Liberia. Une délégation composée d’une vingtaine d’entreprises ivoiriennes conduite par le Président de la CGECI, M. Jean-Marie Ackah, était en effet en mission exploratoire du 13 au 15 novembre 2019 à Monrovia, dans la capitale libérienne.

Le Président de la CGECI, M. Jean-Marie Ackah a réaffirmé l’importance de la coopération économique entre les pays du continents africains. « Je pense que ces missions sont indispensables, au moment où l’économie de l’Afrique converge vers un marché à moyen et à long terme. Nous sommes convaincus que les entreprises ivoiriennes ont des atouts et des capacités de se transporter sur le reste du Continent. En commençant, bien-entendu, par ce qui pourrait être considéré comme un marché naturel, c’est-à-dire les pays voisins, les pays de la CEDEAO pour pouvoir, demain, prendre toute notre place dans la Zone de Libre Echange Continental Africain(ZLECAF) », a-t-il déclaré.

Cette deuxième mission économique co-organisée, côté ivoirien par la CGECI, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, le Mouvement des Petites et Moyennes Entreprises, et côté libérien par le Patronat libérien (LIBA) et la National Investment Commission(NIC) a comporté un forum économique le 14 novembre 2019, au Ministerial Complex, Congo Town.

Ces assises ont été l’occasion pour la National Investment Commission, l’équivalent ivoirien du Centre de Promotion des Investissements de Côte d’Ivoire(CEPICI) de présenter aux participants le potentiel économique du Libéria et les éventuels axes de coopération économiques entre les deux pays. La délégation ivoirienne a été instruite, outre les opportunités d’affaires et d’investissement (les secteurs porteurs, la demande, l’environnement des affaires, etc.), sur la connaissance du marché libérien.

Il a été ainsi, relevé par la NIC que le panier d’importations du Liberia s’est accru au fil des années. Ce pays importe dans une proportion très importante ses besoins de consommation estimés à un volume d’importation d’environ 700 milliards dollars US. Et ce chiffre devrait s’accroître graduellement à l’égard de la dépendance croissance tournée vers l’importation pour soutenir les activités industrielles ou la consommation. Les hommes d’affaires ivoiriens ont pu se rendre compte de la structure des importations libériennes qui se présente comme suite : produits pétroliers, riz, matériaux de construction, véhicules, produits pharmaceutiques, machinerie, l’électronique, pièces de rechange, appareils électriques… Le Liberia importe environ 99% de ses besoins de la Côte d’Ivoire, de la Chine, du Japon, des USA, de l’Union Européenne… Les investissements privés à l’effet de développer une économie locale ferme dans ces différents secteurs sont les bienvenus, en est-il ressorti du message de Mr. Molewuleh B. Gray, Chairman de la National Investiment Commission

L’environnement juridique et fiscal a été présenté par la Liberia Revenue Authority (L’Autorité en charge de l’assiette fiscale) representée par Mr. Darlingston Y. Talery, Commissionner, Domestic Tax. A travers son intervention, des éclaircissements ont été apportés sur l’environnement des affaires (juridique, fiscal, social, douanier etc.) aux participants.

A l’occasion de ce forum économique, un document présentant une convention bilatérale (Memorandum of Understanding – MoU) a été signé entre le Président de la MPME, M. Joseph Amissah et celui de la Liberian Business Association (LIBA), Mr. James M Struther. C’est le deuxième du genre signé par une structure ivoirienne, notamment la Chambre de Commerce et d’Industrie Ivoirienne (CCI-CI) et son homologue libérien, la National Investment Commission (NIC), il y a de cela plusieurs mois.

L’autre point fort du forum économique a été sans aucun doute, les rencontres individualisées ou groupées (B toB) qui ont montré une nette appétence du secteur privé libérien de faire des affaires avec le secteur privé ivoirien. La mobilisation des hommes d’affaires libériens à cette occasion était exceptionnelle.

Au terme du forum économique, les hommes d’affaires ivoiriens ont été conviés à un sympathique diner au cours duquel, la CGECI et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire ont offert des présents à leurs hôtes au nom de la délégation ivoirienne.

La délégation ivoirienne a été reçue le 15 novembre 2019 à l’Ambassade de Côte d’Ivoire au Liberia. Sous la présidence de M Féni Kouakou, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République du Liberia et de la Sierra Leone avec pour résidence à Monrovia, la vingtaine d’hommes d’affaires a échangé avec ses homologues ivoiriens installés au Liberia. Dans une dynamique d’échanges conviviaux, la délégation venue de la Côte d’Ivoire a été instruite de manière pratique sur l’environnement des affaires afin de mieux cerner les contraintes et les défis de l’investissement étranger au Liberia.



Au terme du séjour, le président du patronat ivoirien a déclaré que « La mission nous a permis d’apprécier et de toucher du doigt les potentialités économiques de ce pays qui est à une phase de son développement. Beaucoup de choses sont à réaliser, on pourrait presque dire, tout est à réaliser ; et nous sommes convaincus que cela représente des potentialités intéressantes pour les entreprises ivoiriennes, qui ont l’avantage de la proximité. Nous sommes à une heure d’avion d’Abidjan, nous avons une frontière commune avec le Liberia, c’est déjà un avantage comparatif pour les entreprises ivoiriennes. Nous avons également de très longues relations d’amitié et fraternité entre les peuples ivoiriens et libériens qui sont séculaires ; ce qui permet à notre pays de bénéficier d’un préjugé favorable ».



La délégation ivoirienne était accompagnée de l’Ambassadeur du Liberia en Côte d’Ivoire, M. Willye Mai Tolbert-King. Les différents secteurs d’activités représentés étaient ceux de l’Agro-Industrie, l’Agro-alimentaire, Conseil, Industrie manufacturière, BTP-Immobilier, Finance etc.



R. K.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment