Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Plus de neuf millions de personnes impactées par le PPAAO dans la sous-région

Publié le jeudi 21 novembre 2019  |  AIP
Réunion
© Abidjan.net par PR
Réunion de synthèse du programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest
Abidjan le 20 novembre 2019. La Réunion de synthèse du programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (PPAAO) s’est tenue ce mercredi au siège de la Banque Mondiale.


Le Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (PPAAO), à son terme, a impacté plus de neuf millions de personnes sur une cible de six millions de personnes identifié dans l’ensemble des 13 pays bénéficiaires.

Ce sont également 56 millions de personnes qui ont été indirectement touchées dans les pays participants. Le programme a touché environ quatre millions de femmes, soit environ 40 % de l’ensemble des bénéficiaires, selon les données livrées, mercredi, à l’ouverture de la dernière conférence sur le programme visant à faire le bilan après dix années de mise en œuvre.

Le Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (PPAAO) s’achève officiellement fin le 31 décembre 2019. Les pays bénéficiaires et les partenaires techniques et financiers sont réunis depuis mardi à Abidjan, pour faire le bilan et jeter les fondements pour un nouveau programme.

« Nous avons l’obligation et le devoir de faire en sorte que tous les agriculteurs familiaux de la région travaillent sur les cultures vivrières », a indiqué le commissaire de la CEDEAO en charge de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en eau, Sékou Sangaré, qui a souhaité plus d’investissements pour poursuivre ce programme.

Pour la directrice des opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, ce programme est une “grande fierté” pour la banque et un “espoir” pour les agriculteurs africains.

D’après le bilan, le revenu moyen a augmenté de plus de 35% pour plus de sept millions de petits producteurs dans les 13 pays bénéficiaires du programme. Le rendement moyen a augmenté d’environ 30% grâce à l’introduction de variétés améliorées de mil, de sorgho, de maïs et de fonio.

Plus de 1000 candidats au Master et au Doctorat ont été formés dans le cadre du PPAAO. Ces jeunes chercheurs travaillent déjà dans leur pays d’origine.

Ce sont plus de 200 technologies qui ont été développées grâce au programme et plus de 100 technologies ont franchi les frontières de leur pays de création, indique-t-on.

Le PPAAO a été lancé par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) en 2008 avec un financement de la Banque mondiale. Il est cofinancé par les gouvernements d’Espagne, du Japon et du Danemark, à hauteur de 545 millions de dollars. La coordination régionale était assurée par le Conseil ouest-africain pour la recherche et le développement agricole (CORAF).

(AIP)

kkf/cmas

Partager
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment