Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie : la Banque Populaire s’engage pour le financement des PME (DG Issa Fadiga)

Publié le vendredi 22 novembre 2019  |  Abidjan.net
Le
© Autre presse par DR
Le Directeur Général (DG) de la nouvelle Banque Populaire de Côte d’Ivoire (BPCI), Issa Fadiga


En marge du forum "La Finance S’Engage (FSE) 2019", le Directeur Général (DG) de la nouvelle Banque Populaire de Côte d’Ivoire (BPCI), Issa Fadiga, au cours d’un entretien avec Abidjan.net, ce jeudi 21 novembre, à la Maison de l’Entreprise Abidjan-Plateau, s’est prononcé sur l’enjeu du financement des PME en Côte d’Ivoire.



M. Fadiga a d’abord estimé que l’initiative du forum "La Finance s’engage" est à saluer dans le contexte d’une économie qui repose à 80% sur l’activité des PME et qui malheureusement ne contribuent qu’à hauteur de 20% du PIB de la Côte d’Ivoire.

Ensuite, il a affirmé que la Banque populaire est engagée à accompagner les entreprises en Côte d’Ivoire car, rien que pour l’année 2019 et au regard du volume de crédit qui a été mis en place, plus de 50% des crédits octroyés par celle-ci ont été faits aux PME.

Au niveau de l’accompagnement des entreprises, le DG Issa Fadiga a fait observer également qu’il y a trois acteurs majeurs qui ont un rôle à jouer dans la problématique du financement des PME.

"Il s’agit premièrement de l’Etat de Côte d’Ivoire qui doit continuer, à travers des mesures incitatives, d’encourager le développement des PME et l’accès au financement. Il y a les Banques qui viennent en deuxième position, et dans ce cadre-là, la Banque Populaire a une approche très intégrée qui consiste à former les PME. Cette année avec l’initiative de La Finance S’Engage, la BPCI a pu former 200 PME à Korhogo et Abidjan. Ici même à Abidjan, ce sont 500 membres de la chambre des métiers qui ont été également formés par la BPCI", a-t-il expliqué.

« C’est pour vous dire à quel point le volet formation et renforcement de capacités est important pour nous. Et nous nous appuyons sur ce volet parce que mieux nos PME seront formées et plus seront-elles capables de rembourser les financements que nous leur octroyons », a ajouté le DG de la Banque Populaire.

Il a poursuivi en indiquant que ce financement est essentiellemment orienté vers divers secteurs d’activités, à savoir le BTP, la distribution, les services de manière générale et surtout le secteur agricole pour le rôle qu’il joue dans l’économie ivoirienne.

Pour lui, le troisième groupe d’acteurs impliqués dans le financement des PME, ce sont les PME elles-mêmes. Celles-ci doivent accepter de renforcer leurs capacités, leur gouvernance ainsi que le volet organisationnel et surtout qu’elles doivent maitriser les risques inhérents à leur activité.

« Nous les encourageons à opérer cette mutation parce que nous sommes fermement persuadés que c’est ensemble avec une synergie qui est créée et développée par l’ensemble de ces trois acteurs que les PME pourront accéder plus facilement au financement », a-t-il souhaité.


Notons qu’avec un capital de 40 milliards F cfa détenu par l’Etat de Côte d’Ivoire, la Banque populaire a pour rôle d’aider le Gouvernement à mettre en œuvre des politiques de bancarisation et d’inclusion financière d’une part et de l’autre la mise en œuvre des politiques sectorielles notamment avec les PME qui sont au cœur de la stratégie gouvernementale pour aider à avoir un secteur privé fort.




JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment