Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

SARA 2019 : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède au lancement officiel de la labélisation des produits locaux ivoiriens

Publié le lundi 25 novembre 2019  |  Ministères
Lancement
© Ministères par DR
Lancement du processus reconnaissance de l’Attiéké des Lagunes et des Pagnes Baoulé en Indications géographiques protégées (IGP)
Samedi 23 novembre 2019. Abidjan. Le processus de labellisation ou la reconnaissance de l’Attiéké des Lagunes et des Pagnes Baoulé en Indications géographiques protégées (IGP) a été lancé ce samedi par le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.


Le Ministre du Commerce et de l’Industrie a procédé au lancement officiel de la reconnaissance des produits pilotes de la Côte d’Ivoire en Indications Géographiques Protégées, au 2e jour du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA), le samedi 23 novembre 2019 à Port-Bouët. A l’occasion, il a rappelé la nécessité de protéger les produits issus du label ivoirien.
La démarche du Ministre Souleymane Diarrassouba arrive comme une opération salvatrice de plusieurs autres produits ivoiriens de renommée internationale. A juste titre, il a exprimé sa gratitude au Directeur Général de l’Organisation Africains de la Protection Intellectuelle (OAPI), pour avoir initié la deuxième phase du PAMPIG qui a vu la Côte d’Ivoire être élue comme pays pilote aux côtés du Cameroun, du Bénin et de la Guinée.

« Cette cérémonie de lancement consacre la reconnaissance officielle de l’Attiéké des Lagunes et du Pagne Baoulé en Indication Géographique Protégé (IGP) et sera suivi de l’atelier de formation des représentants des filières concernées, des membres du Comité National des Indications Géographiques, des bureaux d’études et des ONG », a-t-il indiqué.

Dans la foulée, le Ministre Souleymane Diarrassouba a noté que d’importantes actions ont été menées par le Gouvernement dans le domaine des IGP. Il s’agit notamment, des activités de renforcement de capacités, de la mise en place d’organisations des acteurs de la filière du Pagne baoulé et de la Toile de Korhogo ; la rédaction du Cahier des Charges de la mangue Kent de Man ; la création des marques collectives du pagne baoulé, de la toile de Korhogo et de l’attiéké ; la rédaction des règlements d’usage des Marques Collectives de la toile de Korhogo et du Pagne baoulé ; la protection de 272 motifs de Pagnes baoulé et 124 motifs de toiles de Korhogo à l’OAPI ; et la mise en place du Comité de certification du pagne baoulé.

Pour ce qui concerne l’attiéké, le Ministre du Commercer et de l’Industrie s’est voulu clair et a souligné qu’il est d’origine ivoirienne. Mieux, il a rappelé que le manioc est certes à l’origine de l’attiéké, cependant, le Ministre Souleymane Diarrassouba a précisé que la semoule de manioc n’est pas de l’attiéké.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment