Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La Première femme Médiateur déléguée installée pour les régions du Gbêkê et du Hambol

Publié le mercredi 27 novembre 2019  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par PR
Cérémonie d’installation du médiateur délégué des régions du Gbêkê et du Hambol
Abidjan le 26 novembre 2019. Le médiateur délégué des régions du Gbêkê et du Hambol a été officiellement installé ce mardi à la préfecture de la ville de Bouaké.


Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de déconcentration des services de l‘institution du médiateur de la République, la neuvième installation du médiateur délégué, pour les régions du Gbêkê et du Hambol s’est tenue ce mardi 26 novembre 2019 à la préfecture de Bouaké.

Après l’installation des délégations de Bondoukou et de Korhogo, « il était temps de procéder à celle de la deuxième plus grande ville du pays, en l’occurrence Bouaké, qui représente un pôle stratégique pour une plus grande visibilité de notre institution », a déclaré le Médiateur de la République, Adama Toungara.

Pour cette fois, il s’agit d’une dame, Anelone Konan N’guessan Clarisse. Fille de la région qui totalise plus de 20 ans dans l’institution et une somme d’expériences du fonctionnement de l’administration, des us et coutumes, des qualités humaines dont la patience, la réserve, la sagesse, la probité, ainsi qu’une forte capacité d’écoute.

Toutes ces qualités ont milité en sa faveur, selon le Médiateur, Adama Toungara, qui soutient également qu’en nommant une femme à ce poste, il participe ainsi à la vision du chef de l’Etat de faire la promotion de la femme un des axes majeurs de sa politique.

A en croire Adama Toungara, l’installation des médiateurs délégués vise non seulement à rapprocher davantage l’institution des populations, mais également constitue un atout pour les autorités préfectorales, les chefs traditionnels et les guides religieux sur le chantier complexe du règlement de conflits sociaux, communautaires et de la bonne gouvernance administrative.

« Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de poursuivre cette démarche de proximité par l’ouverture très prochaine de services déconcentrés dans d’autres régions du pays, en considérant des exigences de renforcement de la cohésion sociale et de protection des citoyens qui s’y imposeront » a-t-il promis.

Avant de présenter officiellement Mme Anelone, le Médiateur de la République a une fois de plus saisi l’occasion pour lancer un appel aux hommes politiques, aux membres de la société civile et à l’ensemble des populations pour « la préservation du climat de fraternité, de bonne entente et de cohabitation pacifique qui a fait la particularité de la Côte d’Ivoire durant de nombreuses années. » et à « plus de retenue et de courtoisie dans les propos et déclarations afin de sauvegarder les chances du pays de poursuivre sa croissance économique sans obstacles. »

Le nouveau médiateur délégué, pour sa part, a promis poursuivre, au quotidien, les actions à semer la paix et la Cohésion, vœu cher à l’institution. Pour ses premières actions, elle compte effectuer une tournée dans les hameaux des régions qu’elle gère, pour, en plus d’écouter les populations, donner des messages de paix et de cohésion.

Des chefs coutumiers ont également traduit toute leur admiration et leur reconnaissance pour la nomination de leur fille à la tête de cette grande institution.

En partance pour la visite d’Etat dans le Hambol et par solidarité féminine, la ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Kandia Camara, accompagnée du ministre auprès du président chargé des relations avec les institutions, Koné Kafana ont rehaussé la cérémonie de leur présence. Plusieurs médiateurs délégués étaient également présents.

Notons qu’après son installation, le médiateur délégué a également inauguré son bureau, situé au quartier Ahougnanssou, route de Béoumi, au carrefour du Collège d’Enseignement Technique (CET).

Pour rappel, le médiateur délégué représente l’institution dans les régions au titre desquelles il est nommé et y exerce les attributions dévolues à celle-ci, par les dispositions législatives et réglementaires.



PR
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment