Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lutte contre la pauvreté en Côte d’Ivoire: les experts du Ministère de l’Economie et des finances renforcent leurs capacités

Publié le jeudi 28 novembre 2019  |  Abidjan.net
Lutte
© Autre presse par DR
Lutte contre la pauvreté en Côte d’Ivoire: les experts du Ministère de l’Economie et des finances renforcent leurs capacités
Sous la présidence du ministre de l’Economie et des Finances M. Adama Coulibaly, la direction générale de l’Economie organise du 25 au 29 novembre 2019, à Yamoussoukro, un atelier sur « l’Approbation du Modèle d’Equilibre Général Calculable (MEGC) de la Côte d’Ivoire (CODIMO) version micro simulée ».


Sous la présidence du ministre de l’Economie et des Finances M. Adama Coulibaly, la direction générale de l’Economie organise du 25 au 29 novembre 2019, à Yamoussoukro, un atelier sur « l’Approbation du Modèle d’Equilibre Général Calculable (MEGC) de la Côte d’Ivoire (CODIMO) version micro simulée ».

Pour le bien être de la population ivoirienne, le Ministère de l’économie et des finances a décidé de mettre les bouchées doubles. Engagé sur le front de la réduction de la pauvreté de moitié à l’horizon 2020, ce département stratégique du gouvernement ivoirien veut quadriller l’environnement macroéconomique de la Côte d’ivoire. C’est tout le sens de l’atelier qu’organise la Direction Générale de l’Economie (DGE) aux pieds de la Basilique à partir du lundi 25 novembre, précisément à l’Hôtel le Rocher de Yamoussoukro, dans l’optique du renforcement des capacités des experts de la Direction des Prévisions, des Politiques et des Statistiques Economiques du Ministère de l’économie et des finances.

Cette initiative qui vise à l’appropriation du modèle d’équilibre général calculable (MEGC), dans sa nouvelle version dénommée CODIMOS 2.0, instrument mis sur pied par la Direction susmentionnée, en vue d’évaluer les enjeux actuels de l’Economie dans les secteurs du cacao, l’anacarde, le pétrole etc., servira au renforcement de la bonne gouvernance économique, financière, ainsi que l’accélération de la transformation structurelle et de l’industrialisation de l’économie.
Il est important de noter que la Côte d’Ivoire ambitionne d’être un pays émergent et de réduire la pauvreté de moitié à l’horizon 2020.

Pour ce faire, elle s’est dotée d’un Plan National de Développement (PND 2016-2020) dont les piliers sont notamment le renforcement de la gouvernance économique et financière, l’accélération de la transformation structurelle et de l’industrialisation de l’économie. Dans ce contexte, la mise en place d’outils plus modernes et efficaces de gestion macroéconomique pour le suivi et l’évaluation de la réalisation des objectifs du PND s’avère indispensable. En outre, pour tenir compte des problématiques liées à la mesure des impacts des politiques publiques sur l’activité économique et la réduction de la pauvreté et des inégalités, une version micro-simulée du modèle a été développée.



Cyprien K.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment