Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Enquête expresse / Ecoulement des eaux usées dans la Cité: La Mairie entreprend de grands travaux

Publié le lundi 2 decembre 2019  |  Treichville Notre Cité
Treichville/opération
© Autre presse par DR
Treichville/opération de déguerpissement: le quartier Biafra qui abrité cette première phase
Mercredi 24 juillet 2019. Après des jours et des jours de sensibilisations, des rencontres conseillers municipaux-populations, réunions techniques, la Mairie de Treichville appuyer par un dispositif des Forces de l’Ordre (police et gendarmerie) a procédé à l’opération de déguerpissement au sein de la commune, ce mercredi. C’est le quartier Biafra qui abrité cette première phase.


Le constat est palpable. Les eaux usées ressortent des regards de canalisations créant des situations difficiles aux populations. La puanteur, les odeurs nauséabondes, les eaux de selles communément appelés «bodji» gênent, voire créent un grand malaise.

Consciente de ses désagréments, la Mairie de Treichville à travers la Direction des Services Techniques de la Mairie, chargée de la question de l’hygiène a pris les taureaux par les cornes. A cet effet, plusieurs réalisations et d'importants travaux d'assainissements ont été faites pour soulager les populations du refoulement des eaux usées.

La Mairie prend les devants

Intermittent pendant un certain temps, les eaux usées au niveau de la rue 17 entre l’avenue 6 et l’avenue 8, étaient devenues un véritable calvaire pour les populations. Constat similaire à la même rue entre l’avenue 21 et l’avenue 23. La Mairie a donc mobilisé une structure privée pour remédier à ce problème. Sans autre forme de procès, elle a procédé simplement par le remplacement de la canalisation.
A l’avenue 23, précisément à la voie qui passe derrière le restaurant Sounkalo, c’est une nouvelle extension du réseau d’assainissement et de drainage par la pose d’une nouvelle canalisation qui a été savamment réalisé par la mairie.
Même réalisation à l’avenue 17, rue 38 où la Direction technique a procédé à la construction d’un regard de visite.

Colères et mécontentements s’étaient emparés d’une frange de la population du quartier Ezzan Pascal dus aux eaux usées qui n’avaient de cesse de couler dans les artères dudit quartier. Barricades érigées par les populations pour exprimer leur sentiment. Fidèles à ses valeurs d’échanges et de gestion participative, la mairie a donc entrepris des démarches pour apaiser les populations, premièrement et a ensuite travailler de concert avec les partenaires techniques pour solutionner le problème.

Le gros du travail a été réalisé aux avenues 8, 9, 10 et 11 entre la rue 5 et 11 qui étaient constamment inondées en cas de pluie. Et, même en période sèche, les eaux usées déferlaient de partout et tous les égouts étaient bouchés. Malgré l’intervention du camion hydro-cureur de la Sodeci, rien a changé ! l’on assistait toujours au triste décor : les eaux usées et les déchets qui jonchent la voie. Au vue de la détresse des populations, et suite àl’interpellation de la Sodeci, de même que l’Onad, la Mairie a décidé de résorber cette situation déplorable pour le bien-être des populations. Ainsi la Direction des Services Techniques à travers une entreprise privée a décidé de prendre le problème à bras le corps.

Ezzan Pascal, plus d’eaux usées dans les rues

Depuis un mois, des grands travaux ont été entrepris dans ces avenues. «Il faut signaler que les canalisations sont imbriquées les unes des autres, et la conduite de l’avenue 10 est l’épine dorsale d’égout d’assainissement de toute la zone. Il était primordial de dresser cette canalisation. Lors de l’intervention, nous avons constaté quecette canalisation était à 80 % ensablée et remplie de déchets tels que les cartons, les sachets plastiques et les bouteilles. Nous avons donc effectué un curage systématique. Nous avons trouvé deux endroits où la conduite était défoncée. Nous l’avons ouvert pour créer deux regards pour vite avaler les eaux pluviales. Le regard de visite principale qui est sur l’avenue 10 rue 11 a été aussi réhabilité. La conduite principale a été nettoyée, ainsi que les conduites adjacentes des avenues 8,9 et 11. Ce qui fait que maintenant il n’y a plus d’écoulement d’eau. C’est le lieu d’interpeller, les habitants du quartier Ezzan Pascal, pour qu’ils mettent les déchets dans les poubelles pour ne pas retourner dans la même situation », nous a informé Sanogo, le Sous-Directeur des Services Techniques de la Mairie. Pour bien faire les choses, la Mairie a profité pour réhabiliter certains regards qui ont été défoncés par les gros camions. Au cours de deux séances de rencontre en présence de Niamké Ezoua, Président Cgq du quartier Ezzan Pascal et des populations, la Direction Technique leur a donné des consignes à savoir : ne pas laisser les ordures devant les avaloirs, de les jeter à la poubelle et de veiller à ce que les canalisations ne soient plus bouchées. « A travers la Direction des Services Techniques, nous remercions le Ministre François A. Amichia, Maire de la commune et son Conseil Municipal, pour les grands travaux qui ont été entrepris au quartier Ezzan Pascal. En retour, nous avons sensibiliser les populations et veilleront à ce que ces travaux soient bien entretenus», nous a confié Niamké Ezoua, Pdt Cgq dudit quartier.

HONEST HOPPE

Encadré

C’est vrai les eaux usées dérangent par leurs odeurs nauséabondes, provoquent des maladies. C’est vrai que la mairie est une collectivité territoriale qui a pour principale mission de satisfaire les besoins quotidiens de la population.Mais le hic, c’est que bien souvent à tort ou à raison, la mairie est indexée pour ce genre de cas. Que nenni, tout est une question de cahier de charge.Il faut savoir que l’Office national de l’assainissement et du drainage a pour objectif, principalement, permettre aux populations d’avoir un accès à un assainissement adéquat, aussi bien en milieu rural qu’urbain. Le service public de l'assainissement confié à la SODECI concerne la collecte, le transport et l'épuration des eaux usées, la collecte et le transport des eaux pluviales par réseaux enterrés à l'exclusion de certains ouvrages de surface (fossé en terre, caniveaux à ciel ouvert) qui seront exécutés en prestation de service. La Mairie est donc le relais entre ses deux entités, quand elles constatent un dérèglement. Les travaux qu’elles effectuent ne sont pas en principe dans ses attributions, mais pour un souci de bien-être de ses populations, elle s’en occupe. Qu’à cela ne tienne, que dire du comportement de certains riverains ? Des pneus usagés, des bidons, des sachets, des vêtements, des ustensiles de cuisine, souvent mêmes des accessoires inqualifiables, tels que des moteurs, batteries, télévision sont découverts dans les regards. Comment ont-ils fait pour y atterrir ? C’est bien de critiquer, mais je pense que vivre bien obéit à plusieurs facteurs, et ça commence par nos comportements au quotidien. Ayons un comportement éco citoyen !
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment