Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le gouvernement mène la sensibilisation contre les nuisances sonores auprès des religieux

Publié le jeudi 5 decembre 2019  |  AIP
Nuisances
© Abidjan.net par Marc Innocent
Nuisances sonores: les élus locaux et les guides religieux sensibilisés
Abidjan le 04 Décembre 2019. Rencontre d`information et de sensibilisation des guides religieux et des autorités locales du District Autonome d`Abidjan sur les bruits de voisinage et la réglementation en vigueur en la matière.


Abidjan - Le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité a initié mercredi à Abidjan, une rencontre d’information et de sensibilisation des guides religieux du district autonome d’Abidjan et des autorités locales sur les bruits de voisinage.

La ministre Anne Désirée Ouloto a mis en relief la nécessité pour tous d’appliquer le décret pris par le gouvernement pour réglementer le bruit de voisinage. « Nos lieux de cultes font beaucoup de bruits et gênent le voisinage. Au lieu d’être des endroits où le silence et le calme facilitent la concentration et le recueillement, certains lieux de cultes sont devenus des sources majeures d’émission de nuisances sonores », a-t-elle déclaré.

Pour la ministre, il est déplorable que les offices religieux émettent des bruits de voisinage à toute heure, en tout lieu et en toute circonstance malgré les plaintes des populations. « Nos lieux de cultes sont suffisamment sacrés pour se transformer en maquis ou bars qui émettent du bruit pour attirer leurs clients », a indiqué Anne Ouloto.

Le rôle des religieux, selon la ministre, est essentiel dans l’édification de la foi et dans la construction d’une vie harmonieuse en communauté. Pour elle, le rôle essentiel de la religion ne doit pas rimer avec le trouble de la quiétude du voisinage et exposer les populations à des risques évidents de maladies.

« C’est devant cette situation que le Gouvernement a décidé d’agir pour le bien de tous. Nous avons tous besoin de tranquillité et de repos, de vivre dans la quiétude, de protéger notre santé, d’être performant dans le travail pour contribuer à notre niveau, au développement de notre pays », a assuré Anne Ouloto en présence du président de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), le ministre Danho Paulin.

Elle a expliqué que le décret pris par le Gouvernement établit des niveaux sonores admis, invitant les religieux à s’attacher les services de ses collaborateurs pour plus d’explication au besoin. « Il est possible de conduire les offices religieux sans gêner le voisinage et chaque Homme de Dieu doit prendre toutes les dispositions pour que les cultes se fassent dans le calme », a conseillé Anne Ouloto.

(AIP)

gak/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment