Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

100 spécialistes formés sur les techniques innovantes de production maraîchère dans le cadre du PRO2M

Publié le mercredi 11 decembre 2019  |  Autre presse
Séance
© Autre presse par DR
Séance de formation sur les techniques innovantes de production maraîchère
Yamoussoukro. Dans le cadre du Projet d’Appui au Développement des Filières Manioc et Maraîchers (PRO2M) mis en œuvre par le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA), cent spécialistes ont été formés sur les techniques innovantes de production maraîchère


Afin de contribuer à asseoir un dispositif national d’encadrement performent, favorisant une production efficiente des cultures maraîchères en Côte d’Ivoire, le Projet d’Appui au Développement des Filières Manioc et Maraîchers (PRO2M), financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA), a renforcé les capacités de 100 apprenants sur les techniques innovantes de production maraîchère, du 9 Septembre au 8 Novembre 2019 à Yamoussoukro.
En Côte d’Ivoire, le développement des cultures maraîchères est confronté à plusieurs contraintes dont la non maîtrise des bonnes pratiques agricoles due à la faiblesse de l’encadrement. En effet, les structures étatiques et les ONG dédiées à l’appui et au conseil agricoles sont peu nombreuses. Les techniciens agricoles animant les activités sur le terrain, ne disposent pas de connaissances pointues pour intervenir sur certains aspects primordiaux de la production légumière (en particulier, la gestion de la fertilisation, de l’irrigation et des pressions parasitaires).
Issus des centres de recherche agronomique, des grandes écoles, des structures de développement et d’appui-conseil publics, ainsi que du privé, ces 100 apprenants repartis en 4 groupes de 25 ont abordé avec des Experts internationaux recrutés à cet effet, les thématiques suivantes : (i) Physiologie végétale des cultures maraîchères : Innovation, agriculture intelligente et agroécologie , (ii) Fertilisation raisonnée des cultures maraîchères, (iii) Irrigation localisée des cultures maraîchères, (iv) Phytopathologie et défense des cultures maraîchères et (v) Conservation, Valorisation et commercialisation des produits maraîchers.
Des cours théoriques ponctués d’échanges d’expériences, de films, de schémas explicatifs et de visites de terrain ont permis aux formateurs d’améliorer les connaissances des apprenants sur les différentes thématiques.
Au niveau de la physiologie végétale des cultures maraîchères : innovation, agriculture intelligente et agroécologie, la nutrition des plantes, les besoins en éléments nutritifs, la photosynthèse et la croissance et développement des plantes ainsi que l’agroécologie ont été abordés.
Sur la fertilisation, afin d’apprendre à déceler le niveau de fertilité des sols avant la mise place des cultures, il est recommandé aux apprenants d’analyser la texture du sol à exploiter. Ces exercices d’analyse de la texture du sol ont été faits avec les apprenants avec des techniques simples et faciles d’accès au cours de la thématique Fertilisation raisonnée des cultures maraîchères. Les différents types d’engrais et leur mode d’utilisation ont été présentés ainsi que l’impact négatif du manque d’engrais sur les plantes.
Par ailleurs, les apprenants ont passé en revue les différentes étapes de la production d’engrais organique en fabriquant du compost avec les matériaux locaux disponibles tels que les végétaux verts, la paille et la litière de volaille grâce à une démonstration sur le terrain. Le formateur leur a recommandé de meilleurs dosages pour un développement de la plante.
Au niveau de l’irrigation localisée des cultures maraîchères, le formateur a instruit les apprenants sur entre autres, les différentes composantes d’un réseau d’irrigation et son fonctionnement, l’évaluation des besoins des cultures maraîchères en eau, le choix du système d’irrigation en tenant compte de la qualité du sol et l’utilisation des rampes courtes pour l’uniformité de l’arrosage sur toute la parcelle.
Sur le terrain, les apprenants ont fait des exercices d’entretien d’un système d’irrigation. A cet effet, ils ont procédé au démontage, à l’entretien et à l’installation du filtre de goutteurs. Le formateur a expliqué le mode de fonctionnement d’un système d’irrigation et a donné des conseils pour avoir un système d’irrigation performant.
Les apprenants ont également appris à mesurer la vitesse d’infiltration de l’eau dans le sol qui va permettre de choisir le type de lignes de goutteurs à installer sur le périmètre irrigué afin d’assurer un arrosage optimal des cultures pour un meilleur rendement.
Par ailleurs, des techniques de Conservation, Valorisation et commercialisation des produits maraîchers et des méthodes de lutte contre des maladies et ravageurs des cultures maraîchères ont été enseignées.
Au terme de cette formation, grande a été la satisfaction des bénéficiaires, qui n’ont pas manqué de saluer cette initiative, premier du genre en Côte d’Ivoire, et de remercier le FIRCA et l’UE, comme en témoigne Allouko Alexandre, représentant de l’Association pour le Développement des Cultures Vivrières Intensives (ADCVI): « Au cours de cette formation, nous avons découvert de nouvelles méthodes de production maraîchère à travers des logiciels pour faciliter l’installation tant pour la gestion des périmètres irrigués que pour le dimensionnement de l’installation de ces périmètres irrigués surtout le goutte à goutte, des techniques de fertilisation et de lutte contre les nuisibles et les maladies. Je remercie le FIRCA et l’Union Européenne pour cette formation ».

Une cérémonie de remise d’attestations aux 100 spécialistes a mis fin à la formation.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment