Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Rhdp / Anne Ouloto aux ambassadeurs du groupe africain en Côte d’Ivoire : “Il n’y a de place pour ceux qui veulent diviser par l’ethnie, la religion...”

Publié le jeudi 12 decembre 2019  |  L’intelligent d’Abidjan
Politique:
© Abidjan.net par Atapointe
Politique: le RHDP échange avec les ambassadeurs des pays membres de l’Union Africaine en Côte d’Ivoire
Abidjan le mercredi 04 Décembre 2019. La direction chargée des relations extérieures du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) a échangé, au cours d’un dîner, avec les ambassadeurs des pays membres de l’Union Africaine accrédités en Côte d’Ivoire.


Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) poursuit ses rencontres d’information et d’échanges avec les différents groupes géographiques composant le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire. Après le groupe des ambassadeurs de l’UE, puis récemment celui de la CEDEAO, la Direction Exécutive du RHDP a eu une séance de travail avec les ambassadeurs de l’Union africaine en Côte d’Ivoire. En l’absence du directeur exécutif du RHDP, le ministre Adama Bictogo, qui séjournait à Yamoussoukro à l’occasion du rassemblement du parti en hommage au père de la nation, Félix Houphouët-Boigny, du samedi 7 décembre, c’est la directrice exécutive adjointe en charge des relations extérieures, la ministre Anne Ouloto qui a présidé la rencontre, avec à ses côtés d’autres membres du RHDP, au nombre desquels l’Ambassadeur Ali Touré.

Le groupe géographique africain du corps diplomatique en Côte d’Ivoire, a salué cette initiative qui donne l’opportunité d’échanger sur des questions d’intérêt national et international et « obtenir des informations de première main. » Ils ont formulé des préoccupations tenant en sept points rappelées par Anne Ouloto, qui a donné des réponses à ses interlocuteurs.

[ Les préoccupations seront transmises au président du RHDP ].
Les échanges ont en effet porté sur le rôle majeur joué par la Côte d’Ivoire dans la sous-région et la pertinence de la vision du parti en matière d’intégration régionale. La question de la révision constitutionnelle envisagée a également été abordée. L’organisation de débats télévisés pendant la campagne électorale de la présidentielle de 2020, donc l’accès équitable aux médias d’État au cours de la période électorale, a préoccupé les ambassadeurs. Les deux parties ont également parlé des violences verbales, de la CEI et de la décision attendue de la Cour africaine des droits de l’homme.
La ministre Anne Ouloto a dit avoir noté avec intérêt les points abordés au cours de la rencontre, promettant de transmettre, le compte rendu à la Direction Exécutive et au Premier Ministre, Président du Directoire du RHDP.
« Cette plateforme, nous allons la rendre dynamique, l’entretenir, afin que de façon périodique, nous nous retrouvions, pour parler de sujets spécifiques, ou de la situation sociopolitique du pays ; vous donner des informations sur l’évolution du processus électoral et de la vie nationale », a rassuré la directrice exécutive adjointe du RHDP. Elle répondait ainsi à une doléance de la doyenne des ambassadeurs de l’UA qui a proposé que les rencontres de ce genre entre le corps diplomatique et le RHDP soient instituées.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment