Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Auto-emploi : Des ‘’Sans-emplois’’ de Côte d’Ivoire mettent en place un mécanisme pour se prendre en charge

Publié le jeudi 12 decembre 2019  |  Abidjan.net
Le
© Autre presse par DR
Le leader de la Coseci, Arthur Légré


De leur situation de ‘’sans-emploi’’, ils ne veulent pas en faire un drame ou une fatalité. Mais, ils envisagent plutôt d’en tirer des leçons et d’y puiser des forces pour bondir. C’est ce leitmotiv que s’est donné la Coordination des Sans Emploi de Côte d’Ivoire (Coseci). Un mouvement regroupant des jeunes diplômés ou non qui peinent encore à se trouver une activité temporaire ou stable pour se prendre en charge. Face à la presse, ce mercredi 11 décembre 2019, à Cocody, le président de cette Coordination a fait un état de la situation de ses camarades et lui sans toutefois vouloir qu’on s’apitoie sur leur sort.

Face aux difficultés, en effet, Arthur Légré ne manque pas d’idée. Le leader de la Coseci a pensé et trouvé un mécanisme qui, à ses yeux, pourrait aider ses camarades jeunes et lui à sortir de la précarité. Il s’agit de la Tontine d’autofinancement entrepreneurial (Tafe).

Cette tontine, a-t-il expliqué est outil dédié à la mise en place d’un fonds autonome commun pour la réalisation de projets collectifs à tour de rôle. Elle consiste pour les jeunes sans moyen de mutualiser leurs ressources intellectuelles et financières pour se prendre en charge. « Pour plus d’efficacité et de rapidité dans son fonctionnement, la Tafe procèdera par le financement de projets en association. C’est-à-dire, elle associera les membres à 5 par groupe selon la similitude de leurs projets et leur lieu de résidence pour en constituer un projet collectif afin de les financer », décline Arthur Légré qui, afin de permettre à chaque membre de son organisation de s’orienter dans le domaine d’activité de son choix, a proposé les quatre catégories de Tafe initiée à ce jour. L’orateur a notamment ciblé les domaines du transport, de l’agro-élevage, des services, mais aussi la catégorie industrielle qui prend spécifiquement en compte les projets d’envergure pour promouvoir le génie des ‘’Sans Emploi’’ riches en idées innovatrices dans certains secteurs d’activité.

En clair, c’est un nouveau « Monde de jeunes » dit responsables, entreprenants et hommes d’affaires en devenir que la Coordination des Sans Emploi veut présenter aux dirigeants politiques, religieux, voire traditionnels ivoiriens pour quérir leurs encadrements et soutiens. « Nous lançons un défi par excellence au monde entier et particulièrement à l’Etat de Côte d’Ivoire. Nous promettons d’être le miroir de toute la jeunesse Africaine. Nous sollicitons donc un bon partenariat avec les établissements bancaires afin de nous faciliter la tâche », a lancé Légré, qui appelle les jeunes à un éveil de conscience et à un sursaut entrepreneurial.



F.D.B
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment