Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le renouvellement des instances de la FENUJECI de Sikensi reporté

Publié le jeudi 12 decembre 2019  |  AIP


Sikensi- Le renouvellement des instances de la Fédération nationale des unions des jeunesses communales de Côte d'Ivoire (FENUJECI), pour la section de Sikensi, a été reporté a une date ultérieure, a appris jeudi l'AIP sur place.

C'est du moins l'information qui a filtrée à l'issue d'une réunion des responsables de jeunesses de Sikensi, convoqués lundi à la préfecture de la localité par leur préfet Aka Sonoh Julie, suite à l'empêchement dimanche de la tenue d'élections de présidents des jeunes de la commune de Sikensi, élections placées sous l'égide de la FENUJECI.

Selon des sources, l'autorité préfectorale a demandé aux protagonistes, en présence du député de Sikensi-Gomon, Aboh Faustin et du maire de la commune de Sikensi, N'Gata Brié Joseph, de s'en tenir à une décision antérieure du ministère de la Jeunesse et de l'emploi, suspendant jusqu'à nouvel ordre le renouvellement des bureaux de jeunesses.

Le président du conseil national de la Jeunesse de Côte d'Ivoire (CNJCI), présent à cette rencontre en tant que 4è vice-Président du Conseil régional de l'Agnéby-Tiassa en charge de la jeunesse, N'Guessan Edima Emmanuel, a apprécié la décision du préfet.

Toutefois, Edima Emmanuel a préconisé, en marge de la rencontre, au cas où le ministre de la Jeunesse levait sa mesure d'interdiction, "qu'un des présidents des jeunes déjà installés cette année dans la commune de Sikensi avec l'onction des autorités locales, soit désigné à l'unanimité pour servir d'interface entre la mairie et la jeunesse communale.

"Nous sommes déjà dans un contexte sensible, il faut éviter de nouvelles élections qui pourraient créer des troubles", s'est-il défendu dans un entretien téléphonique avec l'AIP.

L'un des potentiels candidats aux élections locales de la faîtière communale FENUJECI, Ligué Christ Gastien, bien qu'ayant approuvé l'ordre préfectoral, a confié à l'AIP la latitude pour chaque structure de jeunesse de "mener ses activités en toute liberté".

Il a aussi promis de ne pas céder à la "provocation" de certains groupes de jeunes et d'attendre la nouvelle orientation du ministre de la Jeunesse, conformément aux conseils du secrétaire national charge des élections de la FENUJECI, Mamadi Ben Soumahoro, également présent à la rencontre du lundi à la préfecture de Sikensi.

KM
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment