Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lancement du projet de création d’une aire marine protégée à Grand-Béréby

Publié le vendredi 13 decembre 2019  |  AIP
Lancement
© AIP par DR
Lancement du projet de création d’une aire marine protégée à Grand-Béréby


San Pedro - Le projet de création de la première aire marine protégée (AMP) dans le département de Grand-Béréby a été lancé dans le village de Mani en présence des populations, des autorités locales.

Initiée par le ministère de l’Environnement et du Développement durable et la Convention d’Abidjan, un programme de l’ONU pour l’environnement, cette aire marine protégée s’étend sur 22 kilomètres au large de la mer et à une distance d’un kilomètre sur terre, à partir de la plage.

Elle vise à protéger les espèces qui sont dans le périmètre des localités concernées, à savoir Kablaké, Roc, Pitiké et Mani. La pêche et la chasse y seront désormais soumises à une réglementation avec un accent particulier sur la conservation des tortures de mer abondantes dans la région.

L’équipe du projet conduite par le secrétaire exécutif de la Convention d’Abidjan, Abou Bamba, a eu, depuis lundi, des rencontres d’échanges avec les autorités, les chefs de services de Grand-Béréby et les populations des villages pour obtenir leur adhésion, recueillir leurs doléances et procéder à la cartographie et l’évaluation des sites.

M.Bamba et les experts consultants ont exhorté les populations locales à arrêter la consommation de la torture de mer afin d’en faire une espèce qui attirera les touristes et générera des ressources à leur localité. Ils leur ont conseillé de renouer avec la pêche artisanale et à développer d’autres activités génératrices de revenus en rapport avec la mer afin de tirer davantage profit de leur situation géographique.

L’équipe a offert un panneau d’énergie solaire et un poste téléviseur au village de Mani non encore électrifié. Une ferme d’élevage de volaille leur a été également offerte pour leur adhésion au projet et en alternative à l’abandon de la consommation de la torture de mer.

Financé par la coopération suédoise, le projet marque la concrétisation du processus de mise en place des aires marines protégées amorcé à travers l’arrêté ministériel du 04 avril 2013, portant institution, organisation et fonctionnement du Groupe de travail national pour la création des aires marines protégées en Côte d’Ivoire dont la coordination des activités est confiée à la Convention d’Abidjan et à la direction de la Protection de la nature.

La création des AMP est une réponse à la dégradation des écosystèmes marins et côtiers, et la diminution des stocks halieutiques.

(AIP)

Nb/kp
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment