Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Aquaculture : Des résultats satisfaisants enregistrés dans la mise en œuvre PREPICO

Publié le vendredi 13 decembre 2019  |  AIP


Abidjan-Le Projet de relance de la production piscicole continentale (PREPICO) mis en œuvre du 21 avril 2016 jusqu’en décembre 2019 par l’Etat de Côte d’Ivoire et l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a connu un franc succès, aux dires des parties prenantes.

Livrant les résultats vendredi au cours d’un atelier bilan, la coordonnatrice du PREPICO, Dr Amatcha-Lepry Charlotte a précisé que les composantes du programme portant sur la formulation du plan d’action national pour le développement de la pisciculture continentale, la mise en œuvre des projets pilotes, l’élaboration pour le développement d’une aquaculture durable et le renforcement des capacités des acteurs du secteur piscicole ont été exécutés et mis en œuvre durant ces trois années.

Satisfaite des résultats escomptés, Dr Amatcha a salué toutes les parties prenantes dans ce programme qui avait pour but de relancer la pisciculture continentale afin de réduire l’importation de poissons ainsi que d’augmenter le bénéfice des acteurs et de créer des emplois.

Le PREPICO, inscrit dans l’un des axes prioritaires du Plan stratégique de développement de l’élevage, la pêche et de l’aquaculture (PSDEPA), a été exécuté durant les trois ans de sa mise en œuvre dans des régions pionnières en la matière et a permis de mieux cerner les données techniques et socio-économiques dans le but de contribuer à l’avancement de ce secteur et la lutte contre la pauvreté.

Au nom de la JICA, le représentant résidant Fujino Kojiro s’est réjoui des acquis obtenus.

«Je souhaite que les directives techniques aident l’ensemble des acteurs du secteur piscicole, surtout le secteur privé principal pour la promotion des activités de la pisciculture dans le pays. C’est un aspect à ne pas occulter si nous souhaitons le développement du secteur piscicole pour une industrie active en Côte d’Ivoire», a suggéré M. Kojiro.

Représentant le ministre des Ressources animales et halieutiques, le Conseiller technique chargé de l’Aquaculture, Bamba Vakaramoko, a salué les parties prenantes pour les résultats enregistrés. Tout en louant l’esprit d’équipe et participatif durant le projet, il a souhaité la poursuite des grandes orientations en vue de la bonne marche de la filière aquacole en Côte d’Ivoire.

Cet atelier d’une journée avait pour but d’informer tous les acteurs de la filière piscicole en Côte d’Ivoire sur les activités et les résultats.

bsp/fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment