Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des grands projets d’infrastructures annoncés dans l’Indénié-Djuablin (Feature)

Publié le lundi 16 decembre 2019  |  AIP


Abengourou- La région de l’Indénié-Djuablin est située à l’Est de la Côte d’Ivoire. Elle s’étend sur une superficie de 6 919,55 km2 avec une population estimée à 700 000 habitants. Cette région, déjà bénéficiaire des nombreux investissements de l’Etat dans ses trois départements Abengourou, Agnibilékro et Béttié, va connaitre un grand essor avec l’annonce de grands projets en vue dans les domaines de l’électricité, eau, route, éducation et santé d’ici 2025.

La « bonne nouvelle » a été donnée par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly en visite samedi à Abengourou à l’occasion de la journée d’hommage et de reconnaissance des populations de l’Indénié-Djuablin au président de la République Alassane Ouattara.



Un objectif de 100 % recherché dans le secteur d’électricité et de l’eau

Trente et une localités ont été électrifiées dans le cadre du programme national d’électrification rurale (PRONER) dans la région de l’Indénié-Djuablin de 2012 à fin 2018. Ces travaux ont fait passer le nombre de localités électrifiées de 71 en 2011 à 102 à fin 2018.

« Sur la période 2019-2020, 31 nouvelles localités seront électrifiées dans le cadre du programme social du gouvernement et feront passer le taux de couverture sur l’ensemble de la région à plus de 90 % », a fait savoir le chef du gouvernement avant de préciser, « mais le département d’Abengourou, ce sera à 100 % à fin 2020 et tous les villages seront électrifiés ». Pour les localités restantes pour l’ensemble de la région, elles seront toutes électrifiées dans la période 2020-2025, a rassuré le Premier ministre.

Le chef du gouvernement a promis la poursuite du projet d’alimentation en eau potable de la région de l’Est, qui concerne la sécurisation de la production du stockage et de la desserte en eau potable de la ville d’Abengourou et les localités environnantes.

Le projet va concerner dans une première phase les localités de Kodjinan, Etienkro, Aniassué, Anékouadiokro, Kabrankro et Dallo et dans une seconde phase, seront concernées les localités de Satiklan, Adikikoi, Assakro Sankadiokro, Amélékia, Brindoukro, Assokro, qui seront alimentées à partir d’Abengourou, a fait savoir le Premier ministre.

Ce projet d’un montant de 25 milliards de francs CFA financé par la banque arabe de développement économique en Afrique et le fonds saoudien s’achèvera en 2021 « et en 2021 toutes ces localités verront leurs problèmes d’eau définitivement réglés », a promis Amadou Gon Coulibaly.

La route Abengourou-Aboisso longue de 250 km la grande ambition

« La route Abengourou-Aboisso en passant par Béttié longue de 250 km a déjà été étudiée et les travaux de bitumage démarreront de la période 2020-2025 et sont déjà programmés », a informé le Premier ministre. Cette route évitera aux populations de parcourir 400 km en passant par Abidjan. Cette voie, qui était anciennement la route de la caravane, va totalement désenclaver la région et ouvrir une zone « économiquement prospère et fiable ».

En ce qui concerne les infrastructures routières Amadou Gon a confié que le président de la République Alassane Ouattara a déjà décidé du démarrage des travaux de la route Yakassé-Atobrou-Béttié ainsi que la route principale d’Aniassué.

« La route Abengourou Akessi Aboisso a déjà été étudiée et les travaux démarreront de la période 2020-2025 et sont déjà programmés », a affirmé le chef du gouvernement ivoirien.



L’éducation avec l’Université d’Abengourou en point de mire

Le Premier ministre a aussi confirmé que le financement pour la construction de l’Université d’Abengourou a été soumis au Qatar par le président de la République. « Abengourou n’a donc à s’inquiéter, car ce qu’Ado dit, Ado fait », a rappelé Amadou Gon.

Il a indiqué également que grâce à un financement du Contrat de désendettement et de développement (C2D) le centre de formation professionnel d’Abengourou sera réhabilité et équipé pour un montant 2,100 milliards de francs CFA.

Six collèges de proximité seront construits dans la direction régionale de l’Éducation nationale d’Abengourou sur un financement du C2D. « Par ailleurs, dans le cadre du prêt scolaire de l’AFD, des collèges seront construits dans la périphérie d’Abengourou pour soulager le lycée moderne d’Abengourou », a affirmé le chef du gouvernement.

Dans le secteur de la santé, de nombreux programmes ont été réalisés, selon le Premier ministre qui a annoncé le démarrage en 2020 des travaux de construction du service radiologie du Centre hospitalier régional (CHR) d’Abengourou qui sera également doté des équipements de dernières générations.

nam/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment