Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Guillaume Soro simule une insécurité, hier : Ce qui fait peur à Soro

Publié le mardi 24 decembre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Ses détournements massifs à l’assemblée nationale, la cache d’armes chez Soul to Sool, propos d’atteintes à la sûreté de l’Etat
. Comme un voyou, hier à l’aéroport d’Abidjan et d’Accra
Soro Guillaume est en train de ruser avec les Ivoiriens en se faisant passer pour une victime. Il veut relever aux yeux du monde que les autorités d’Abidjan ne sont pas des démocrates. Mais cette communication d’une autre époque ne passera pas en Côte d’Ivoire. Car les Ivoiriens sont matures. Bien qu'ayant obtenu une autorisation d'atterrissage en Côte d'Ivoire, l’ex-président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire a de façon délibéré choisi d'atterrir au Ghana, après une séance de simagrée à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny. Du banditisme. Cet acteur politique qui renie les valeurs éthiques républicaines et démocratiques pour satisfaire ses ambitions de pouvoir, se fait peur lui-même parce qu’impliqué dans plusieurs sales affaires. Un mandat d’arrêt contre Soro Guillaume se justifie pour avoir été au cœur d’un massif détournement des derniers publics quand il était encore à l’assemblée nationale. Au perchoir à l’hémicycle, il a dilapidé des milliards de nos francs avec ses plus proches collaborateurs. Guillaume Soro mérite le mandat d’arrêt parce qu’il a menacé d’atteinte à la sûreté de l’Etat. C’est bien le petit gros qui a fait peur à toute la Côte d’Ivoire lâchant que ‘’ d’ici septembre-octobre quelque chose va se passer en Côte d’Ivoire’’. Il y a de quoi se faire peur en tenant ce genre de propos. Soro Guillaume reste pour finir un enfant indigne et indésirable de la maison ivoire parce que c’est bien lui le responsable de la cache d’armes découvertes chez Soul to Soul, l’un de ses bras séculiers à Bouaké. Et comme il savait que les autorités ivoiriennes avaient réuni toutes les épreuves, il a préféré se jouer des Ivoiriens faisant des grimaces à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny avant de rejoindre l’aéroport d’Accra. Les autorités ivoiriennes avaient pris toutes les dispositions pour l’atterrissage de son avion qu’il a loué à 60 millions. En louant cet avion à 60 millions, il savait qu’il n’entrait pas en Côte d’Ivoire mais venait survoler le ciel ivoirien et repartir avec le même avion. Sachant également que les autorités du Burkina Faso ont lancé un mandat d’arrêt international contre lui, l’ex-président de l’assemblée nationale ne pouvait que simuler une insécurité en Côte d’Ivoire. Comment un ancien président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire peut-il arriver à rejeter les institutions de son pays et les narguer ? Quand Guillaume Soro lance que cette commission électorale indépendance est dans l’incapacité d’organiser des élections transparentes et que les Ivoiriens n’iront pas aux élections avec cette commission, il connaît bien la gravité de ses sorties sur les réseaux sociaux et la presse internationale. C’est en raison de tout ceci, que Guillaume Soro n’a même pas pris le soin d’avoir les documents officiels pour atterrir en Côte d’Ivoire. De leurs côtés, les autorités ivoiriennes n’ont ménagé aucun effort pour garantir un atterrissage tranquille à l’ex-PAN. Soro a annoncé son arrivée en Côte d’Ivoire au moment où le président Emmanuel Macron a annoncé son premier voyage en terre ivoirienne. La visite du Chef d’Etat français reportée du 20 au 22 décembre, Guillaume Soro fixe également son arrivée à cette même période. Il préparait quelque chose pour ternir l’image de la Côte d’Ivoire.
Jeanne Auréole
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment