Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les lieux de culte privilégiés lors de la Saint Sylvestre à Aboisso

Publié le mercredi 1 janvier 2020  |  AIP


Aboisso- Les populations de la commune d’Aboisso ont privilégié les lieux de culte pour la célébration de la sainte sylvestre mardi à Aboisso a constaté l’AIP.

Aux environs de 21 heures Les maquis et autres boites de nuit étaient quasiment vides. La place Alexis Etché Elleingand qui grouille de monde en de telles circonstances étaient encore clairsemé.

Les populations ont choisi de se rendre dans les églises, afin de rendre grâce à Dieu pour, dit-on, les avoir protégés pendant l’année 2019 qui dans les heures suivantes allait faire place à 2020.

A l’Eglise méthodiste Uni du quartier commerce, les fidèles, aidé de la chorale ont chanté et glorifier le Seigneur qui leur donne de voir cette nouvelle année.

Le révérend pasteur et surintendant du district d’Aboisso Alphonse Affi explique que ceux qui sont encore vivant ont bénéficié de la grâce de Dieu et doivent par conséquent lui rendre gloire. Il a souhaité que l’année 2020 soit une année de paix et de réconciliation pour les ivoiriens.

Prières de repentance, louange et adoration ont meublé cette entrée dans l’année nouvelle.

A l’Eglise du christianisme céleste saint Michel du quartier Koliahia, l’heure était également à la prière et à la méditation pour rendre grâce à Dieu.

L’église sacrée stigmate du quartier CC a accueilli tous les fidèles catholiques de la commune pour la vigile permettant d’entrer dans la nouvelle année.

Le curé de la paroisse Saint Jean d’Aboisso et vicaire épiscopal du secteur d’Aboisso, le père Daniel Eté Koulou, et le prophète Kouassi Frédéric de l’Eglise "La lumière du monde" ont également, après avoir rendu grâce à Dieu pour cette année nouvelle, appelé les ivoiriens à la paix et à la réconciliation.

Pour de nombreux fidèles, lorsque Dieu vous a gardé pendant toute une année, il y a lieu de lui rendre grâce d’où leur présence dans ces lieux de culte à qulques heures de la nouvelle année.

Une cérémonie dénommée Aboisso ville lumière organisée conjointement par la municipalité et le réseau des cadres républicain d’Aboisso (RECRA) a permis à des milliers de populations d’entrer dans la nouvelle année sous des feux d’artifice.

akn/tm
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment