Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Paix, rassemblement et actions de développement/Les chefs traditionnels se mobilisent pour la victoire du RHDP: Comment Ouattara a conquis les cœurs des chefs coutumiers

Publié le mercredi 8 janvier 2020  |  L’Essor Ivoirien
Rencontre
© Présidence par DR
Rencontre du chef de l`Etat avec les Rois et Chefs traditionnels
Mercredi 24 avril 2019. Yamoussoukro. Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara a eu une rencontre avec les Rois et Chefs traditionnels au siège de la Chambre des Rois et Chefs traditionnels.


Le président de la république qui est allé se recueillir sur la tombe de son père Félix Houphouët-Boigny, les 6 et 7 décembre derniers à Yamoussoukro pour honorer la 26ème année qui marque la disparition de l’illustre président ivoirien, a indiqué que les rois et les chefs traditionnels ont leur rôle à jouer quant au maintien de la paix et la sécurité du pays. A travers la chefferie traditionnelle du V baoulé, le président de la république a lancé un appel à tous les rois et chefs traditionnels de la Côte d’Ivoire d’être des ambassadeurs de la paix. Même si les chefs traditionnels doivent s’éloigner de la politique, il faut noter que le président de la république, Alassane Ouattara a par ses discours de paix, d’unité et du rassemblement ainsi que ses éloquentes réalisations en neuf ans de gestion, a conquis les cœurs des rois et chefs traditionnels de la Côte d’Ivoire. Un chef traditionnel a le droit de se déplacer sur une voix profilée, consommer de l’eau potable, voir son village électrifié avec un centre de santé, une école primaire et un collège de proximité. Ado a tout donné aux rois et chefs traditionnels de la Côte d’Ivoire. Il a rehaussé l’image de ces têtes couronnées en apportant le développement à leur village. En plus, Ado a été le seul président qui a doté de statuts les chefs traditionnels en les organisant dans une chambre nationale dont le siège est logé dans la capitale politique du pays, Yamoussoukro. Les chefs traditionnels se mobilisent déjà pour la victoire du parti du président Alassane Ouattara. Pour eux, ces élections qui vont se dérouler dans la transparence et la démocratie totale méritent d’être remportées par le parti présidentiel. Qui n’a ménagé aucun effort pour apporter le développement à toutes les contrées du pays. La Côte d’Ivoire n’avait plus jamais bénéficié d’infrastructures, depuis la mort du président Houphouët-Boigny. Les deux anciens Chefs d’Etat Bédié et Gbagbo qui ont succédé au père fondateur de la maison ivoire n’ont eu que pour politique de développement le tribalisme, le régionalisme et la xénophobie. Le pays est autrement dirigé aujourd’hui par le président de la république Alassane Ouattara. Plusieurs villages sont électrifiés, plus de 22 ponts ont été construits pour faciliter la fluidité des produits agricoles et le transport. Les chefs traditionnels qui observent toutes ces réalisations sont convaincus que le parti du président Alassane Ouattara a la capacité de développer le pays si les populations lui accordent un ou deux autres mandats. ‘’ Il ne faut pas changer une équipe qui gagne’’, indique DAN Premier, Roi de la région du Tonpki. ‘’ Un roi ne parle pas. Mais, je dois féliciter le président Alassane Ouattara qui a beaucoup travaillé pour la Côte d’Ivoire’’, a-t-il indiqué. Nanan Dodo, Chef coutumier et membre du bureau de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de la Côte d’Ivoire a clairement indiqué à notre micro qu’il est RHDP parce qu’il a été convaincu par le travail du président Alassane Ouattara et son gouvernement. ‘’ Quand vous allez dans les régions, vous observez que la Côte d’Ivoire avance. Des machines sont stationnées partout dans les rues et sur les voies. C’est ce qu’on entend d’un président’’, a indiqué la tête couronnée de la Mé. Le doyen Tégbo Alico, président des chefs traditionnels de la région du Loh Djiboua, par ailleurs membre du bureau de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire a fait remarquer que son candidat est le président Alassane Ouattara. ‘’ Je voterai cependant celui qu’il proposera s’il n’est pas candidat. Mais je souhaite qu’il soit le candidat du RHDP parce que la constitution de la nouvelle république lui permet de se représenter’’, a-t-il noté. Comme on le voit, les chefs traditionnels de la Côte d’Ivoire sont motivés à apporter leur soutien au parti RHDP, nouvelle formation politique du président Alassane Ouattara.



Jeanne Auréole
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment