Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les discours anti-français sont fondamentalement politiques en Afrique (Guillaume Lafargue)

Publié le jeudi 9 janvier 2020  |  APA
Exercice
© Abidjan.net par KS
Exercice militaire Akwaba: débarquement des troupes françaises de la Force Licorne
Lundi 19 novembre 2012. Abidjan. Base militaire navale de Locodjro. Début de l`exercice militaire "Akwaba 2012" en présence du ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, du général Soumaila Bakayoko, chef d`état-major général des Forces républicaines (FRCI) et du colonel François-Xavier, chef de corps du 3è Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (Rpima), Commandant de la Force Licorne


APA - Les discours anti-français qui se répandent depuis plusieurs mois en Afrique, notamment dans les pays du Sahel en proie au terrorisme, « sont fondamentalement politiques et le discrédit jeté sur la France sert des intérêts moins avouables que ce que voudraient prétendre certains », a estimé le journaliste indépendant Guillaume Lafargue.

Pour M. Lafargue qui s’exprime dans une tribune libre intitulée « Sahel: A qui profite le French bashing»? et transmise jeudi à APA, les hommes politiques qui s'en prennent à la France exploitent un filon facile et oublient souvent de rappeler ce qu’ils doivent au pays qu’ils critiquent.

Au-delà de la gauche impérialiste qui est selon le journaliste, «aux manettes » dans le développement du sentiment anti-français en Afrique, la Russie « est également en embuscade ».

« Alors que la France est critiquée pour son supposé impérialisme, les propos offensants, voire complotistes qui visent l'armée française émanent en effet d'ardents défenseurs de la Russie. La proximité de certains leaders de la gauche anti-impérialiste avec la Russie s'est vue notamment au dernier sommet Russie-Afrique», explique Guillaume Lafargue.

De son avis, le point commun de ceux qui conspuent la France est toujours à chercher du côté de Poutine.

« Sans se soucier des contradictions, on critique l'impérialisme supposé de la France pour favoriser l'impérialisme de Poutine», s'offusque-t-il. « Certains des tenants les plus virulents du French bashing sont des figures de la gauche anti-impérialiste. Ils voient encore la France comme l'ennemi héréditaire, venu opprimer les peuples du Sahel», critique M. Lafargue.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment